SFR Actus
Football

PSG-Dortmund : la menace Haaland

Reus, Sancho et Haaland célèbrent un but lors de la victoire 5-1 du Borussia Dortmund face à Cologne, le 24 janvier 2020 © INA FASSBENDER / AFP

Alors que les huitièmes de finale de la Ligue des Champions se rapprochent, les adversaires du PSG semblent monter en puissance. Surtout depuis l'arrivée du buteur norvégien lors du mercato hivernal...

Samedi, le PSG s'est encore promené en Ligue 1, en infligeant à Montpellier une large défaite, sur le score de 5-0. Tout semble aller pour le mieux pour les Parisiens, malgré un nouveau caprice de Mbappé avec Tuchel au moment de sortir, ou Neymar qui s'énerve contre l'arbitre en lui parlant... en portugais.

Mais du côté du Borussia Dortmund, tout va aussi bien, puisque le club de la Ruhr s'est également imposé ce week-end sur le score de... 5-0. Une nouvelle démonstration offensive pour les hommes du tacticien suisse Lucien Favre, qui ont inscrit cinq buts au cours de leurs trois denières rencontres de Bundesliga. Victoire 5-3 à Ausbourg, 5-1 face à Cologne et donc samedi 5-0 face à l'Union Berlin. Alors certes, ce n'était pas le Bayern Munich ou le RB Leipzig en face, mais la performance est tout de même notable. Surtout quand la moitié de ces buts ont été inscrits par une seul -jeune- homme de 19 ans, qui vient tout juste d'arriver au club : l'avant-centre norvégien Erling Haaland.

Le phénomène est arrivé en provenance du RB Salzbourg, après avoir terrorisé le championnat autrichien et la Ligue des Champions : 28 buts en 22 matches ! À seulement 20 millions d'euros (+ des primes bonus), son transfert était clairement la meilleure affaire de l'hiver. Qu'il a déjà quasiment amorti. Car le puissant attaquant (1m94, 87 kilos) a déjà inscrit sept buts et signé une passe décisive en trois matches. Et encore, il était remplaçant pour les deux premiers, ne disputant au total que... 59 minutes.

Berlin et Ausbourg, "c'est pas Gijón, c'est pas Valladolid"...

Ce qui ne l'a pas empêché de signer un triplé pour sa première entrée en jeu, un doublé pour la seconde, et à nouveau un doublé ce week-end face à l'Union Berlin, histoire de fêter sa première titularisation. Ah oui, il a aussi provoqué un penalty. Ultra-décisif, Haaland affiche cette saison des statistiques hallucinantes. En 136 minutes jouées avec Dortmund, il a marqué sept fois, sur huit tirs cadrés. Soit un but toutes les... 19 minutes. Certains souhaitent relativiser en parlant du niveau de la Bundesliga, mais franchement, peut-on essayer d'affirmer une seule seconde que le niveau y est plus faible qu'en Ligue 1 ? Et en Ligue des Champions, il n'a pas oublié de scorer face à des clubs comme Naples ou Liverpool...

Entouré par Sancho, Reus, Hazard (pas Eden hein, son frère Torgan), et avec derrière lui Witsel au Brandt au service, Haaland est un ajout de poids à l'armada offensive de Dortmund. Le problème pour le club allemand réside plutôt en sa défense, dont les largesses pourraient offrir des boulevards plus dégagés que ceux de la place de l'Étoile à Neymar, Mbappé et compagnie.

Une chose est donc sûre : il devrait y avoir des buts ! Le PSG est en tout cas prévenu : il va falloir se méfier du phénomène Halland, qui physiquement ressemble à Ivan Drago dans Rocky IV. Attention au KO !

Dortmund-PSG, le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions est à suivre en direct et en exclusivité le mardi 18 février 2020 sur RMC Sport, accessible depuis votre box SFR.

Sources : Transfermarkt, Sport 24

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur