Le Parisien Vincent Guérin face au Madrilène Fernando Sanz, le 29 mai 1997 à Madrid pour un jubilé
Football

PSG - Real Madrid : retour sur les plus belles confrontations

Le Parisien Vincent Guérin face au Madrilène Fernando Sanz, le 29 mai 1997 à Madrid pour un jubilé © DOMINIQUE FAGET / AFP

Les chemins du Paris Saint-Germain et du Real Madrid vont encore se croiser, pour un choc au sommet dès les phases de poule de la Ligue des Champions. Et certaines rencontres entre les deux clubs sont devenues légendaires. Surtout une, au Parc des Princes...

18 mars 1993 : l'incroyable exploit

Commençons par évoquer un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Celui de la Coupe des Vainqueurs de Coupe, alias la C2. Les vainqueurs des coupes nationales s'affrontaient à l'époque dans leur propre compétition européenne, que le PSG a d'ailleurs remporté en 1996. La C2 a finalement été fusionnée à la C3 pour donner naissance à la Ligue Europa. À l'époque, pas de phases de poule, mais des matches aller-retours à élimination directe.

Durant la saison 1992-93, le tirage au sort réserve un morceau de choix au PSG : le Real Madrid. Le match aller se déroule au stade Santiago Bernabeu le 2 mars 1993, et les Merengues mènent 2-0 après 36 minutes de jeu. David Ginola réduit le score de la tête dès le début de la seconde mi-temps, mais un penalty litigieux (déjà...) et un carton rouge pour Alain Roche viendront doucher les Parisiens en fin de match. 3-1, un supsendu, le match retour s'annonce compliqué : il faudra gagner par au moins deux buts d'écart. Sauf que le destin va s'en mêler...

Alain Roche suspendu, c'est un certain Antoine Kombouaré qui est titularisé en défense centrale au côté du Brésilien Ricardo pour le match retour. Paris se sait condamné à l'exploit et donne tout. Ricardo trouve la barre, puis c'est l'incroyable George Weah qui ouvre le score à la 34ème minute, et puis... plus rien. Plus rien, avant la 81ème minute de jeu et le deuxième but parisien, signé Daniel Bravo. 2-0. Grâce à leur but marqué à l'extérieur, même si le score cumulé sur les deux matches est de 3-3, c'est le Paris SG qui est qualifié. 89ème minute de jeu : 3-0, grâce à un exploit individuel du meneur de jeu Valdo. Fin du suspense, Madrid semble dépassé par les événem... et but de Zamorana à la 94ème ! L'avant-centre chilien vient égaliser sur l'ensemble des rencontres, et offre ainsi les prolongations à son club. Sauf que deux minutes plus tard, David Ginola obtient un coup franc dans les toutes dernières secondes. C'est la dernière chance parisienne et Valdo parvient à trouver la tête... d'Antoine Kombouaré ! Le remplaçant d'Alain Roche offre la qualification aux siens, au terme d'un scénario à couper le souffle. Et se voit attribué un nouveau surnom : Casque d'Or. Une légende est née.

15 mars 1994 : pas de revanche pour le Real

Un an après, les deux clubs se retrouvent au même stade de la même compétition. Et le Paris Saint-Germain s'impose comme une vraie bête noire pour le Real Madrid. Grâce à un nouveau but de George Weah, le club francilien repart victorieux de Madrid (1-0), et reçoit sereinement les Madrilènes au Parc des Princes le 15 mars 1994, quasiment un an jour pour jour après la double confrontation incroyable. Butragueno ouvre le score pour le Real dès la 20ème minute de jeu, mais Ricardo égalise à la 52ème. Un seul but de Madrid suffirait à qualifier les Espagnols, mais il n'arrivera jamais...

Par la suite, les deux clubs vont s'éviter pendant très longtemps, à l'exception de matches amicaux qui tourneront tous à l'avantage des Madrilènes (4-0, 4-1, 1-0 et 1-0 entre 1994 et 2014). Il faudra attendre la Ligue des Champions 2015-16 pour que le PSG retrouve le Real Madrid en compétition officielle. En phase de poule, comme cette année...

21 octobre 2015 : la montagne accouche d'une souris

Le choc annoncé ne tient pas vraiment toutes ses promesses, et le PSG de Thiago Silva, Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic ne peut faire mieux qu'un triste 0-0 face au Real Madrid de Ronaldo, Benzema et Sergio Ramos. Au match retour, c'est le Real Madrid qui s'impose 1-0 grâce à Toni Kroos et termine premier du groupe. Le début du sublime parcours pour cette équipe, qui s'apprête à régner sur la compétition, la remportant en 2016, 2017 et 2018.

6 mars 2018 : la désillusion

Le 14 février 2018, beaucoup de supporters parisiens passent leur Saint-Valentin devant leur poste de télévision. Aucune étude n'a à ce jour établi le nombre de ruptures qui ont été occasionnées par le choc Real Madrid - Paris Saint-Germain en huitième de finale de la Ligue des Champions. Tout commence parfaitement bien pour les Parisiens, avec le petit gars du centre de formation, Adrien Rabiot, qui ouvre le score à la 33ème minute de jeu. Sauf qu'en face, la machine Cristiano Ronaldo est lancée, avec un penalty (litigieux, comme souvent avec le Real en C1) transformé à la 45ème, puis un but du genou à la 83ème. Marcelo rajoute un troisième but à la 86ème, et sans le vouloir, donne encore plus d'espoir au PSG pour le match retour. Parce qu'une défaite 3-1 à Madrid, avec un penalty encaissé, ça ne vous rappelle rien comme scénario ? Qui sera le nouveau Casque d'Or ?

Bah personne. 25 ans après, le Real Madrid ne retombe pas dans le piège du Parc des Princes. Ronaldo vient calmer les ardeurs de tout le monde à la 51ème minute. L'égalisation de Cavani à la 71ème aurait pu relancer un scénario de dingue, comme en 1994, mais le milieu brésilien Casemiro vient définitivement mettre un terme aux rêves les plus fous de ceux et celles qui y croyaient encore à la 80ème minute de jeu. Paris s'incline 2-1 à domcile et commence malheureusement à s'habituer aux éliminations prématurées en Ligue des Champions...

Le choc entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid, ainsi que l'intégralité de la Ligue des Champions sont à suivre en exclusivité sur les chaînes RMC Sport.

Sources : Canal-supporters, Match en Direct

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur