Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé chantent l'hymne antional avant un match contre la Bolivie en 2019.
Football

Qui sont les sportifs français les mieux payés en 2019 ?

Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé chantent l'hymne antional avant un match contre la Bolivie en 2019. © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Ce n’est plus un secret, le sport, ça paie. Surtout lorsqu’on est au sommet de sa carrière. Qui sont les sportifs français les mieux payés en 2019 ?

C’est une question qui déchaîne les foules. Mais combien gagnent les sportifs ? Comme chaque année, Le magazine L’Équipe a mené l’enquête. En 2018, le journal estimait que Paul Pogba aurait été le sportif français le mieux payé et qu’il aurait franchi le plafond des 20 millions d’euros. Cette année, c’est un nouveau plafond de 30 millions qui a été dépassé. Et c’est sans grande surprise que l’on le retrouve beaucoup de footballeurs dans le top 10. Mais pas que ! Les basketteurs français, qui font carrière aux États-Unis, ne seraient pas à plaindre.

Les grands absents ce top, ce sont surtout les joueurs et joueuses de tennis. Grosse baisse de revenus pour Jo-Wilfried Tsonga qui, cette année, sort du top 50 des sportifs français les mieux payés. Le tennisman le mieux payé serait donc une tenniswoman : Caroline Garcia, qui, selon L’Équipe, aurait des revenus estimés à 1,85 million d’euros. Ce qui n’est pas assez pour rentrer dans le classement des plus fortunés. D’ailleurs, ce classement révèle une grande disparité de revenus entre hommes et femmes puisque les sportives sont complètement absentes de ce grand top 50. “La faute à des performances en deçà, notamment dans le sport féminin qui ‘paye’ le mieux”, selon le magazine sportif.

Dans les sports sans ballon, ils ne sont que trois dans le classement. Deux pilotes automobile et un judoka. Vous l’aurez bien compris Teddy Riner se place à la 40e place, avec des revenus estimés à 5,6 millions d’euros. Côté voiture, on retrouve Sébastien Ogier qui gagnerait 5,8 millions d’euros (38e place) et Romain Grosjean qui empocherait 5,5 millions d’euros (41e place).

Pour le reste, on ne retrouve que des footballeurs, grâce au mondial qui a fait grimper les chiffres et des basketteurs. Retrouvez le top 10 des sportifs français les mieux payés en 2019 tel qu’il a été établi par Le magazine L’Équipe :

10. Franck Ribéry (Football) : 14,3 millions d’euros

C’est probablement la dernière année de Ribéry dans la partie haute du classement. Un salaire qui s’élèverait à 14 millions en raison de son contrat auquel il faut ajouter 300 000 euros de prime de champion d’Allemagne. N’ayant plus de contrat publicitaire en vue, il se pourrait qu’on ne le retrouve plus dans le classement l’année prochaine.

9. Evan Fournier (Basket) : 15,2 millions d’euros

Il est le basketteur le moins payé de ce top. Et pourtant, avec les 15,2 millions qu’il gagnerait cette année, on a tout de même du mal à plaindre Evan Fournier. Selon L'Équipe, le français des Orlando Magic aurait récolté près de 85 millions de dollars en cinq ans. Ce n’est quand même pas rien.

8. Joakim Noah (Basket) : 17,5 millions d’euros

À défaut de retrouver des tennismen dans ce classement on a au moins le mérite d’y compter des fils de tennismen. Joakim Noah, digne héritier de Yannick Noah, prend la huitième place de ce classement avec des gains estimés à 17,5 millions d’euros.

7. Ousmane Dembélé (Football) : 19,1 millions d’euros

Champion du monde à l’été 2018, Ousmane Dembélé grimpe progressivement dans ce classement. Avec un salaire annuel qui serait estimé à 12 millions d’euros avec une ribambelle de primes en plus, on arrive à cette petite somme de 19,1 millions d’euros.

6. Rudy Gobert (Basket) : 20,6 millions d’euros

Décidément, le basket, ça paye. Cette année, les français ont réussi à percer le plafond des 20 millions. Depuis l’année dernière, Rudy Gobert aurait quadruplé son salaire. Un chiffre estimé à 20,6 millions d’euros qui lui permet de prendre 32 places dans ce classement et de se positionner juste au pied du top 5.

5. Nicolas Batum (Basket) : 20,9 millions d’euros

Basketteur français le mieux payé, Nicolas Batum se place juste devant son collègue Rudy Gobert, avec une courte avance. Et selon L’Équipe, c’est son contrat de joueur qui lui ramène l’essentiel de sa fortune puisqu’il ne gagnerait que 500 000 euros de revenus commerciaux.

4. Karim Benzema (Football) : 22 millions d’euros

Pas de coupe du monde pour Karim Benzema. Et pourtant, cela ne l’empêche pas d’être le quatrième sportif français le mieux payé. Un contrat renouvelé avec une augmentation au Real Madrid, des gains estimés à plus de 2 millions versés par son équipementier Adidas, voilà comment on remporterait 22 millions par an.

3. Paul Pogba (Football) : 22,1 millions d’euros

Dans le trio de tête, forcément, on retrouve les champions du monde. En troisième position, Paul Pogba. Mais à la grande surprise, le footballeur qui évolue actuellement au Manchester United gagnerait moins que l’année dernière. 100 000 euros de mois, ce qui le ferait descendre à 22,1 millions. Une fois encore, on ne va pas le plaindre.

2. Kylian Mbappé (Football) : 24,7 millions d’euros

Kylian Mbappé est la grande star du football cette année. Après sa première année dans le classement en 2018, il grimpe directement à la deuxième position pour 2019. Près de 25 millions d’euros, rien que ça, qui seraient le fruit d’un salaire évolutif qui serait pour l’instant fixé à 3 millions par mois, auquel il faut ajouter des contrats avec Nike et avec l’horloger Hublot. Mais plus de 24 millions d’euros, ce n’est pas assez pour se glisser au sommet du classement.

1. Antoine Griezmann (Football) : 33 millions d’euros

Cette année, Antoine Griezmann a fait fort. Il aurait ainsi brisé le plafond historique français des 30 millions d’euros. Le footballeur aurait en effet réussi à faire doubler son salaire à l’Atlético de Madrid. Et question partenariats publicitaires, il n’est pas en reste. Puma, Huawei et Head & Shoulders. Certes, il s’est débarrassé des rasoirs Gillettes. Mais ça ne l’empêche pas d’être sur toutes les publicités et de remporter une coquette somme qui serait estimée à 33 millions d’euros.

Par Clément Capot