Le défenseur de l'Inter Milan Cristiano Biraghi assiste à l'évacuation du parachutiste au Mapei Stadium de Sassuolo, le 20 octobre 2019.
Football

Un match de Serie A en Italie interrompu par... un parachutiste

Le défenseur de l'Inter Milan Cristiano Biraghi assiste à l'évacuation du parachutiste au Mapei Stadium de Sassuolo, le 20 octobre 2019. © MIGUEL MEDINA / AFP

Ou comment faire son entrée sur le terrain avec style.

Il y a des intrusions à caractère publicitaire, comme ce coup de com remarqué pour un youtubeur dont la fiancée était arrivée, le maillot fort échancré, sur la pelouse de la finale de Ligue des champions en juin dernier. D’autres au message plus politique, comme ces membres du mouvement féministe Pussy Riot qui étaient venues claquer un tope-là à Kylian Mbappé en pleine finale de Coupe du monde 2018. Puis il y a cette dernière en Italie, intervenue à la 43ème minute d’un match de Serie A entre Sassuolo et l’Inter Milan, tout simplement hors catégorie.

Les supporters des clubs transalpins ont en effet assisté à une scène peu commune ce dimanche 20 octobre au Mapei Stadium de Sassuolo. Alors que le club hôte se faisait sérieusement distancer par l’Inter Milan en cette huitième journée de championnat italien, un intrus pas comme les autres a fait irruption sur le terrain. Et il n’est pas venu des gradins, mais littéralement tombé du ciel ! Les équipes ont eu affaire à un véritable parachutiste, qui a atterri plutôt tranquillement sur la pelouse. Voyez par vous-même :

En visionnant ces images, qui n’ont pas été diffusées sur le petit écran comme le précise L’Équipe, mais qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux pour notre plus grand bonheur, il nous vient une question : quelle était la véritable intention de ce parachutiste ? Car il regarde à droite, à gauche, après avoir mis pied à terre. S’étonne-t-il de ne pas voir la sécurité du stade débouler – il faut dire qu’elle met un certain temps à réagir… Ou bien est-il tout bonnement en train de se demander où diable a-t-il ainsi atterri ?

Aussi fou que cela puisse paraître – ce n’est quand même pas tout petit, un stade, il a dû le voir de là-haut, non ? – sa totale soumission face aux agents de sécurité finalement arrivés pour le déguerpir, l’aidant tout de même à trimballer son encombrant parachute, nous fait plutôt pencher pour la deuxième option. Quoiqu’il en soit, une chose est sûre : il aura offert un (petit) moment de rigolade aux supporters de Sassuolo, qui ont autrement dû mal digérer leur défaite 3-4 face à l’Inter Milan…

Source : L’Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur