Zlatan Ibrahimovic lors du derby Los Angeles Galaxy - Los Angeles FC en demi-finale de la Conférence Ouest, le 24 octobre 2019.
Football

Zlatan Ibrahimovic : ses adieux insolites au Los Angeles Galaxy

Zlatan Ibrahimovic lors du derby Los Angeles Galaxy - Los Angeles FC en demi-finale de la Conférence Ouest, le 24 octobre 2019. © HARRY HOW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le célèbre joueur suédois a confirmé ce mercredi 13 novembre dans un tweet, tout en mégalomanie, son départ du club de la côte ouest américaine. Et de suggérer, au passage, qu’il n’est pas encore prêt, à 38 ans, de rendre les crampons…

C’est une nouvelle page qui se tourne dans la carrière de Zlatan Ibrahimovic. Et oserions-nous dire dans l’histoire de la MLS, la ligue de football nord-américaine ? Lui, c’est sûr, ne s’en priverait pas. Car c’est avec l’assurance – pour ne pas dire l’arrogance – qu’on lui connaît que le Suédois, il faut dire imposant du haut de son 1,95 mètre, sa ceinture noire de taekwondo et ses prouesses avec le ballon rond, a annoncé ce mercredi soir sur Twitter quitter le Los Angeles Galaxy, le club californien au sein duquel il évoluait depuis 2018.

"Je suis venu, j’ai vu, j’ai conquis", affirme-t-il tout d’abord, façon Jules César, dans son tweet accompagné d’une image le montrant de dos dans son maillot numéro 9, surplombant, les bras grands ouverts tel le messie, la ville de Los Angeles et son stade du Dignity Health Sports Park. Et si le joueur se veut ensuite plus humble, remerciant dans son message le club de l’avoir "fait se sentir vivant à nouveau", le naturel revient au galop lorsqu’il lance un clin d’œil aux supporters : "Vous vouliez Zlatan, vous avez eu Zlatan. De rien."

"Vous pouvez retourner regarder du baseball"

À noter que, s’il a marqué pas moins de 52 buts en 56 matches joués auprès du LA Galaxy, Zlatan Ibrahimovic n’a toutefois rien remporté outre-Atlantique… D’ailleurs, après l’élimination du club en demi-finales de la Conférence Ouest, battu par son grand rival du Los Angeles FC en octobre dernier, le Suédois laissait encore entendre qu’il n’en avait pas fini avec les États-Unis. À l’issue de la rencontre, il avait ainsi déclaré à la presse locale : "Ce qu’il va se passer maintenant ? Je ne sais pas. Si je reste, je pense que pour la MLS ce serait bien parce que le monde entier continuera à la regarder. Alors que si je pars, personne ne s’en souviendra."

Moins d’un mois plus tard, Zlatan Ibrahimovic a finalement décidé de ne pas prolonger son contrat avec le LA Galaxy – tant pis pour l’avenir du soccer nord-américain. D’ailleurs c’est sur une note, soit totalement mégalo, soit purement humoristique (sans doute un peu des deux, en tout cas nous ça nous a bien fait rire), que le Suédois termine son message d’adieu aux Américains sur Twitter : "Maintenant vous pouvez retourner regarder du baseball." Ah ce Zlatan, il nous manquera, le jour où il se décidera à prendre enfin sa retraite.

Car ce jour ne semble pas encore arrivé, le joueur de 38 ans suggérant dans son tweet qu’il n’est pas prêt à rendre les crampons pour autant. "L’histoire continue", dit-il en effet. Et son avenir semble d’ores et déjà tracé, dans une ville qui lui est bien familière… Jeudi dernier, au micro d’ESPN, c’est le commissaire de la MLS himself, Don Garber, qui a affirmé à son sujet : "Il est en train d’être recruté par l’AC Milan." Affaire à suivre…

Sources : LA Galaxy, L’Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur