Samir Aït Saïd en pleine épreuve des anneaux lors des Championnats de gymnastique artistique de Szczecin, en Pologne, le 13 avril 2019.
Sport

Gymnastique : l’Équipe de France masculine n’ira pas aux JO

Samir Aït Saïd en pleine épreuve des anneaux lors des Championnats de gymnastique artistique de Szczecin, en Pologne, le 13 avril 2019. © Janek SKARZYNSKI / AFP

Les qualifications du côté de ces messieurs se clôturaient ce lundi 7 octobre 2019 aux Championnats du Monde à Stuttgart. Et c’est malheureusement sans grande surprise que l’Équipe de France masculine s’est vue privée non seulement d’une place en finale, mais aussi des prochains Jeux.

Ils n’auront pas suivi l’exemple de leurs compatriotes féminines. Alors que les Bleues ont réussi à s’assurer une place aux Jeux olympiques de 2020 lors des qualifications des Mondiaux de gymnastique, marquées en outre par les impressionnantes démonstrations de l’Américaine Simone Biles, leurs homologues masculins ont quant à eux échoué à l’épreuve collective.

Les cinq gymnastes sélectionnés pour représenter les couleurs de la France, Cyril Tommasone, Loris Frasca, Julien Saleur, Antoine Borello et Samir Aït Saïd, ont accumulé un total de 245,127 points à l’issue de leurs passages respectifs aux six épreuves qualificatives (barre fixe, sol, arçons, anneaux, saut et barres parallèles) dimanche dernier à Stuttgart. Or, s’ils ont ainsi terminé la journée en troisième position, ce résultat était en réalité trop juste compte tenu des 19 équipes nationales qui devaient encore passer au cours du deuxième jour de qualifications masculines, ce lundi 7 octobre.

Pour avoir une place en finale de ces Mondiaux, les Français devaient finir dans le Top 8. Compliqué. Pour espérer un billet d’entrée à Tokyo en 2020, ils devaient se hisser au moins dans le Top 12. Ça restait possible. Mais voilà, les résultats définitifs sont tombés le 07 octobre et les Bleus ne sont finalement arrivés qu’en 14ème position du classement. Dommage. Pour la première fois depuis 1992, l’Équipe de France masculine de gymnastique artistique ne participera pas aux Jeux olympiques.

De l’espoir encore en individuel

"On a fait ce qu'on pouvait avec nos armes et on aurait difficilement pu aller chercher des dixièmes supplémentaires", estime le chef de l’équipe tricolore, Yann Cucherat, au micro de RMC Sport. S’il conçoit que "c'est une grande déception pour la gym masculine française", l’ancien champion tient à rappeler que "le constat d’échec ne remonte pas à cette compétition". Car l’Équipe de France masculine accuse d’un certain retard dans la discipline : "On a essayé de s’armer pour éviter le pire", dit-il, "mais il y a forcément un lourd héritage de plusieurs générations qui n’étaient pas là ou pas préparées comme il le fallait et on n’a pas réussi à redresser la barre autant qu’on le voulait."

Alors que Yann Cucherta va "essayer de continuer à faire ce qu’on a commencé à amorcer avec nos jeunes gymnastes qui présentent des signes très positifs", tout n’est pas encore perdu pour ces messieurs. S’ils n’iront effectivement pas à Tokyo en tant que collectif, ils peuvent encore compter sur quelques membres de leur équipe pour porter le drapeau aux prochains Jeux olympiques. Alors que Cyril Tommasone et Loris Frasca ont en effet d’ores et déjà obtenu leur qualification, Samir Aït Saïd tentera pour sa part de décrocher la sienne lors de la finale des anneaux qui se déroulera ce samedi 12 octobre.

Les Championnats du Monde de gymnastique artistique se poursuivent en effet jusqu’au 13 octobre prochain, avec la phase des finales qui débute ce mardi 8 octobre avec la finale par équipe féminine. À suivre en exclusivité sur RMC Sport !

Sources : Fédération française de gym, BFMTV

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur