Le handball, un sport dont la prononciation peut parfois jeter le doute, et ce, en raison de son origine.
Insolite

Pourquoi prononce-t-on “handball” et pas “handbole” ?

Le handball, un sport dont la prononciation peut parfois jeter le doute, et ce, en raison de son origine. © Dziurek / Adobe Stock

La prononciation du mot “handball” est l’une des plus grandes énigmes de la vie. Un mystère qui prend aujourd’hui fin puisque la rédaction va vous expliquer pourquoi.

Football, basketball, baseball, volleyball : instinctivement, vous lisez ces mots en prononçant la dernière syllabe “bole” dans votre tête. Quand soudain, c’est le drame. Vous faites pareil à voix haute pour handball lorsque tout à coup, votre ami moralisateur surgit de nulle-part pour vous faire une leçon d’élocution avec sa voix nasillarde : “on ne dit pas handbole mais handball”, avant de repartir en courant et en hurlant “chez le coiffeur et pas au coiffeur”.

Cette personne a beau être intensément irritante, elle a fondamentalement raison. Le problème, c’est que vous ne savez probablement pas pourquoi le mot se prononce comme tel. Et la prochaine fois, vous risquez de refaire la même erreur, qui manifestera l’invocation de votre ami moralisateur. Pour mettre un terme à ce cercle vicieux nous vous expliquons le pourquoi du comment pour définitivement vous débarrasser de votre ami nasillard.

Handball : ce n’est pas un mot anglais !

La première étape à comprendre, c’est qu’handball n’est pas un mot anglais. Football est formé à partir des mots “pied” et “balle”. Basket, veut dire “panier”. Les noms de la plupart des sports sont tirés d’un mot qui représente la spécificité de ses règles et de ball, le tout traduit en anglais. Et là surprise : c’est à la fois le cas pour handball et en même temps, ce n’est pas le cas.

La grande différence, c’est que le handball n’est pas un sport qui a été créé par les anglais, mais par les allemands. “Hand” veut dire “main”, “ball” veut dire “balle”, mais cette fois, on parle en allemand. Ce qui pousse à la confusion c’est la similarité entre la langue anglo-saxonne et la langue germanique. De nombreux mots sont transparents entre les deux langages, pas de bol, c’est le cas pour ces deux-là. Si les deux mots se ressemblent, ils ne se prononcent pas de la même manière. On en retourne donc à l’origine du problème final : “ball” se prononce tel quel phonétiquement en allemand, on prononce donc “handbale” de la même manière et pas “handbole”.

Et si on en apprenait un peu plus sur le sport

Histoire d’impressionner votre ami moralisateur nasillard, on peut même aller plus loin et apprendre deux trois faits sur ce sport. Les premières traces du jeu remontent au Moyen-Âge en France, mais il commence à se rapprocher de ce que l’on connaît aujourd’hui vers la fin du XIXème siècle, au Danemark, sous le nom de “håndbold” (tiens tiens...). C’est véritablement autour de la fin de la Première Guerre mondiale que le sport, dans sa version moderne, est créé par un professeur d’EPS allemand : Carl Schelenz. En s’inspirant d’une discipline féminine appelée le “torball”, il va créer le handball et surtout pas le “handbole”.

La racine germanique, on la retrouve toujours dans sa pratique actuelle. Les meilleurs clubs européens de la ligue de handball se trouvent en Allemagne, preuve que quand on prononce le terme correctement, on devient meilleur dans le sport. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas de concurrents puisque la France et l’Espagne se débrouillent admirablement bien dans la discipline.

Félicitations ! Maintenant que vous avez appris les bases de la prononciation du handball et des anecdotes à son sujet, vous pouvez vous lancer dans l’apprentissage des règles. Vous avez appris quelque chose aujourd'hui, vous pouvez vous coucher plus instruit et enfin clouer le bec de votre ami moralisateur nasillard !

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur