SFR Actus
Sport

Le père de Dwayne Johnson, célèbre catcheur, s’est éteint

Dwayne "the Rock" Johnson présente la ceinture de l'UFC 244, au Madison Square Garden à New York, le 2 novembre 2019 in New York City. © STEVEN RYAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Illustre figure de la WWE, Rocky Johnson, que l’on surnommait "Soul Man" sur le ring, est décédé ce mercredi 15 janvier 2020, à l’âge de 75 ans.

Une légende du catch américain s’est éteinte. La WWE a annoncé ce mercredi 15 janvier la mort de Rocky "Soul Man" Johnson, 75 ans. Wayde Douglas Bowles, de son vrai nom, né le 24 août 1944 en Nouvelle-Écosse, au Canada, avait marqué l’histoire de la fameuse ligue américaine en devenant, au côté de Tony Atlas, les premiers vainqueurs afro-américains du WWE World Tag Team Championship, le tournoi mondial par équipes qu’ils avaient ainsi remporté sous le nom de la "Soul Patrol" le 10 décembre 1983 face aux "Wild Samoans".

Alors qu’il avait commencé sa carrière sportive en enfilant des gants de boxe, Rocky Johnson s’était lancé dans le catch dans les années 1960 et avait parvenu à se faire un nom tout autour du globe, entretenant notamment de célèbres rivalités avec Greg "The Hammer" Valentine, Don Muraco et Adrian Adonis. S’il a ensuite mis fin à sa carrière en 1991, soit à l’âge honorable de 47 ans, l’homme aussi imposant que charismatique ne s’est toutefois jamais trop éloigné du ring…

Quand The Rock incarnait Rocky à l’écran

Alors qu’il pouvait aussi se vanter d’avoir été le partenaire d’entraînement d’illustres boxeurs comme Mohamed Ali et George Foreman, Rocky Johnson a profité de sa retraite pour former un autre homme qui deviendra, à son tour, autrement célèbre : son propre fils, Dwayne Johnson. Lui qui aura choisi un nom de scène – "The Rock" – pas si différent de celui de son paternel, et qui aura l’honneur en 2008 d’introduire lui-même ce dernier dans le prestigieux Hall of Fame de la WWE, connaîtra non seulement un grand succès dans le monde du catch mais poursuivra surtout une belle carrière à Hollywood.

D’ailleurs, pour la petite anecdote, le tout premier rôle que Dwayne Johnson a entrepris à l’écran était celui de… son père ! C’était en 1999, pour la fameuse série That ‘70s Show portée par Ashton Kutcher, Mila Kunis, Topher Grace, Laura Prepon et consorts. Intitulé "That Wrestling Show" ("Le catch, c’est bath"), l’épisode 15 de la saison 1 voyait la bande de Point Place assister à un combat de catch, avec donc Rocky Johnson interprété par son propre fiston. Une séquence pleine d’humour et d’autodérision, avec notamment cette géniale réplique de The Rock : "Vous savez, moi aussi j’ai un fils, et un jour il deviendra l’homme le plus électrisant de l’entertainment sportif !"

Sources : WWE, CNN, LA Times

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur