SFR Actus
Sport

Le prochain combat de Tony Yoka annoncé… à Roland-Garros

Tony Yoka face au Belge Joel Tambwe Djeko dans un combat pour le titre EBU des poids lourds, à Nantes, le 5 mars 2021. © Icon Sport

Pour la troisième fois de son histoire, l'enceinte parisienne qui accueille le célèbre tournoi du Grand Chelem va ouvrir ses portes à un combat de boxe. C'est le champion olympique français, toujours dans le cadre de sa fameuse "Conquête", qui aura l'honneur de croiser des gants avec le Croate Petar Milas dans ce lieu exceptionnel, le 10 septembre prochain.

L'annonce a beau être incongrue, ce ne sera pourtant pas une première. Roland-Garros a en effet déjà recouvert sa terre battue d'un ring de boxe à deux reprises par le passé. Une première fois en 1946, où un certain Marcel Cerdan, célèbre amant d'Édith Piaf, l'avait emporté sur l'Américain Holman Williams. Puis une deuxième fois en 1973, pour un combat organisé par Alain Delon (!), où le Français Jean-Claude Bouttier s'était cette fois incliné face à l'Argentin Carlos Monzon. Aujourd'hui, c'est encore naturellement un célèbre boxeur de l'Hexagone qui ramènera ce sport de combat sur le court central, 48 ans plus tard. Tony Yoka y a donné rendez-vous à Petar Milas le 10 septembre prochain, pour une rencontre qui s'annonce ainsi, quoiqu'il en soit, historique.

"Roland-Garros c’est mythique et on va toucher un autre public", commentait le médaillé d'or olympique lorsqu'il a annoncé la nouvelle au Parisien au début du mois, avant d'ajouter : "C’est vraiment le genre de chose que je veux faire en France : sortir la boxe de son cadre pour toucher un public plus grand." Et le timing est plutôt bien senti. Non seulement parce qu'il pourra effectivement y avoir du public, alors que les derniers combats du Français se sont déroulés à huis clos en raison de la pandémie… Mais aussi parce qu'il était en réalité déjà prévu que la boxe revienne à Roland-Garros, dans le cadre des Jeux de Paris 2024. De quoi offrir ainsi un bel avant-goût de ce qui nous attend, sachant que Tony Yoka a d'ores et déjà promis au micro du quotidien une ambiance bien différente de celle qui règne pendant le célèbre tournoi du Grand Chelem : "C’est toujours impressionnant d’y aller pour du tennis parce que le public n’a pas le droit de bouger et c’est normal. Nous, pour la boxe, on va lui demander de se lever, de crier. C’est mieux pour nous. Ça va être une autre ambiance et ça va être bien."

La Conquête, épisode 11

Ce combat, ce sera le 11ème de la carrière professionnelle de Tony Yoka, démarrée juste après son sacre olympique. Lui qui cherche à s'imposer chez les poids lourds, actuellement en 15ème position de sa catégorie dans le classement mondial, poursuit ainsi ce que Canal+ (le diffuseur exclusif de ses combats) appelle sa "Conquête". Il a pour l'instant réalisé un sans-faute, avec 8 KO à son compteur, et s'est même offert en mars dernier une première ceinture, le titre européen EBU, en l'emportant face à Joël Tambwe Djeko.

"La Conquête", une (autre) création originale Canal+
"La Conquête", une (autre) création originale Canal+

Son nouvel adversaire, Petar Milas, se présente comme un nouveau défi de taille à relever. Le Croate a 4 ans de moins mais déjà un peu plus d'expérience, restant invaincu lui aussi en 15 combats pro, dont 11 remportés par KO. "C’est quelqu’un qui pose beaucoup de problèmes à ses rivaux. Il peut boxer aussi bien en gaucher qu’en droitier", analysait d'ailleurs le Français lors de son interview accordée au Parisien. Mais d'estimer, à la fois confiant et les yeux toujours rivés sur son objectif : "Je sais que c’est un combat qui va me faire grandir et monter encore plus haut dans les classements."

Ne manquez pas Tony Yoka vs. Petar Milas, nouvel épisode de La Conquête qui sera diffusé en direct de Roland-Garros, en exclusivité sur Canal+ le 10 septembre prochain. La chaîne cryptée étant proposée en option chez SFR, rappelons-le, à 21,99 euros par mois.

Sources : Le Parisien, L'Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur