SFR Actus
Sport

Les Milwaukee Bucks sont sacrés champions NBA

Giannis Antetokounmpo, sacré à la fois Champion NBA avec les Milwaukee Bucks et MVP des Finals, à l'issue d'un Match 6 remporté contre les Phœnix Suns à Milwaukee, le 20 juillet 2021. © JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Ils l'ont fait. Après avoir pourtant été menés 2-0 par les Phœnix Suns au début de ces Finals, les Bucks ont enchaîné 4 victoires d'affilée, concluant l'affaire ce mardi 20 juillet dans un Match 6 joué à domicile. Portée par un Giannis Antetokounmpo stratosphérique, la franchise du Wisconsin vient de décrocher, un demi-siècle plus tard, le deuxième titre de son histoire.

On peut parler d'un véritable exploit. Car seulement quatre autres franchises, dans toute l'histoire de la NBA, ont déjà fait ce que les Milwaukee Bucks viennent de réaliser. Remporter le titre, alors qu'ils étaient pourtant mal engagés dans les Finals, menés 2-0 par les Phœnix Suns. Les joueurs de Mike Budenholzer ont donc suivi l'exemple des Boston Celtics en 1969, des Portland Trail Blazers en 1977, du Miami Heat en 2006 et des Cleveland Cavaliers en 2016, sous l'ère LeBron James, pour non seulement remonter au score mais ne plus laisser aucune chance à leur adversaire. Après leur défaite sur les deux premiers matches, les Bucks ont tout simplement déroulé, enchaînant 4 victoires consécutives.

C'est avec la dernière, remportée à domicile ce mardi 20 juillet, qu'ils sont devenus les nouveaux champions NBA, pour la deuxième fois de leur histoire. Imaginez les scènes de liesse à Milwaukee, où 65 000 personnes (au moins) se sont réunies dans le "Deer District" autour du Fiserv Forum, foyer des Bucks...

Toute la ville attendait ce moment depuis tant d'années. Un demi-siècle, tout pile, puisque c'était en 1971 qu'ils remportaient leur premier titre, battant carrément un record de précocité sachant que la franchise n'existait alors que depuis 3 ans ! C'était à l'époque de Kareem Abdul-Jabbar, quand il s'appelait encore Lew Alcindor, et il fallait bien une autre légende en puissance pour atteindre à nouveau le sommet, 50 ans plus tard…

Les plus grands sont sur beIN SPORTS
Les plus grands sont sur beIN SPORTS

Giannis Antetokounmpo, déjà légendaire

50 semble d'ailleurs être le chiffre de la soirée, car c'est justement le nombre de points qu'a marqués Giannis Antetokounmpo durant ce Match 6. Ils n'étaient que six à avoir auparavant atteint cette barre symbolique à ce stade de la compétition. C'est dire la performance, lui qui a par ailleurs comptabilisé 14 rebonds et 2 passes décisives. Ayant ainsi enregistré à lui seul près de la moitié des points de la franchise du Wisconsin, qui a donc eu raison une fois pour toute des Phœnix Suns à 105-98, le Greek Freak a naturellement été élu MVP de ces Finals.

De quoi le faire entrer encore un peu plus dans les annales : le Gréco-Nigérian rejoint ainsi, à seulement 26 ans, le cercle très fermé des joueurs à avoir remporté à la fois un titre de MVP des Finals (celui-ci), de MVP de la saison régulière (deux fois, en 2019 et 2020), et un titre de Défenseur de l'année (en 2020). Seuls un certain Hakeem Olajuwon, légende des Houston Rockets, et un certain Michael Jordan, le GOAT des Chicago Bulls, ont obtenu ce trio sacré avant lui. Oui, c'est sûr, pour ses exploits et ne serait-ce que pour avoir ramené les Milwaukee Bucks au sommet, 50 ans après, Giannis Antetokounmpo verra lui aussi son nom à jamais gravé dans l'histoire de la NBA.

Allez, la saison 2020-21 est terminée, mais la prochaine n'est pas si loin… Alors que la Draft 2021 est programmée au 29 juillet, la NBA sera cette fois de retour dès le mois d'octobre, histoire de revenir enfin à la normale pour la nouvelle saison 2021-22. Un rendez-vous à ne pas manquer, sur beIN SPORTS toujours, la chaîne étant pour rappel disponible en option chez SFR, à 14,99 euros par mois (sans engagement). Et en ce moment, vous pouvez également l'avoir en pack avec RMC Sport, à seulement 19 euros par mois (au lieu de 34 euros par mois) pour les clients SFR !

Sources : beIN SPORTS, L'Équipe, Deadline

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur