Les Américaines se présentent à la finale féminine par équipe aux Mondiaux de gymnastique à Stuttgart, le 8 octobre 2019.
Sport

Mondiaux de gymnastique : les Américaines sont (encore) sacrées championnes

Les Américaines se présentent à la finale féminine par équipe aux Mondiaux de gymnastique à Stuttgart, le 8 octobre 2019. © Lionel BONAVENTURE / AFP

Les Championnats du Monde de gymnastique artistique se poursuivent à Stuttgart. Ce mardi 8 octobre 2019 se tenait la première finale de la compétition internationale : la finale féminine par équipe. Et c’est, sans surprise, la Team USA qui a remporté l’or.

Parmi les huit nations encore en lice à ce stade de la compétition, les Américaines étaient de loin les favorites. Surtout depuis la démonstration de Simone Biles, qui a encore réalisé des exploits au cours des qualifications samedi dernier, baptisant pas une mais deux nouvelles figures à son nom. C’est ainsi emmenées par leur star inégalée que les gymnastes des États-Unis ont largement dominé le classement final ce mardi.

Les équipes féminines concourraient dans quatre des six agrès de la gymnastique artistique, à savoir : le saut, les barres asymétriques, la poutre et le sol. Et, c’est simple, Simone Biles, qui est d’ailleurs l’une des rares gymnastes à avoir défendu sa patrie dans chacune de ces quatre disciplines, a décroché le meilleur score dans pas moins de trois d’entre elles – c’est toujours l’épreuve des barres asymétriques, son "point faible", qui fait "tâche".

Reste qu’avec cette nouvelle médaille mondiale, sa 21ème, la jeune prodige bat un nouveau record côté féminin. Et il ne lui en manque que deux pour égaler le record absolu du nombre de médailles décrochées en championnats du monde, détenu depuis 1996 par le Biélorusse Vitaly Scherbo.

Au total, les Américaines, qui comptent également Grace McCallum, Sunisa Lee, Jade Carey et Kara Eaker dans leurs rangs, ont cumulé 172,330 points dans cette finale par équipe jouée à Stuttgart. Loin devant les Russes, médaillées d’argent avec 166,529 points et les Italiennes, qui clôturent ainsi le podium avec 164,796 points. Nos Françaises, elles, doivent se contenter d’une petite cinquième position avec un total de 163,628 points, alors même qu’elles avaient fini deuxièmes sur l’épreuve au sol.

Encore un espoir de médaille(s) en individuel pour les Françaises

Pourtant fortes de leur triple championne d’Europe, Mélanie de Jesus dos Santos, qui elle aussi contribuait au score de son équipe dans chacun des quatre agrès de cette finale, les gymnastes tricolores ont essuyé quelques chutes sur les barres asymétriques ainsi qu’à la poutre. "On est tristes et déçues", ont-elles réagi à l’unisson d’après L’Équipe. Elles qui avaient déjà occupé la cinquième place l’an passé, espéraient pouvoir monter au moins une marche du podium cette année.

Mais tout espoir n’est pas perdu, puisque deux de nos Bleues ont désormais l’occasion de faire leurs preuves en individuel. Mélanie de Jesus dos Santos, bien sûr, qualifiée pour trois finales : le concours général, la poutre et le sol. Et la toute jeune Aline Friess, 16 ans, participera elle aussi au concours général final.

Si l’une des deux était amenée à monter sur le podium pour cet agrès, le plus prestigieux de la gymnastique artistique, ce serait la première fois qu’une Française remporterait une médaille mondiale dans cette discipline. Et, si l’on se doute que l’or ira à Simone Biles, notre championne européenne est déjà classée troisième sur cette épreuve individuelle… Allez, on y croit !

Les Championnats du Monde de gymnastique artistique se poursuivent jusqu’au 13 octobre prochain, avec la finale du concours général féminine ce jeudi 10 octobre. À suivre en exclusivité sur RMC Sport !

Sources : Fédération française de gym, L’Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur