Les Raptors de Toronto et les Celtics de Boston lors de leurs rencontre de NBA du 25 octobre 2019 à Boston
Sport

NBA : Christmas Day, le plein de basket pour Noël

Les Raptors de Toronto et les Celtics de Boston lors de leurs rencontre de NBA du 25 octobre 2019 à Boston © KATHRYN RILEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les pays anglo-saxons ont décidément de drôles de traditions. Thanksgiving, Halloween, Black Friday, et en foot comme en basket, du sport à fond pendant les fêtes !

En Angleterre, la Premier League ne s'arrête jamais, avec des matches de football dès le lendemain de Noël, et jusqu'au 1er janvier. C'est le fameux Boxing Day, et autant dire qu'il vaut mieux ne pas faire trop fort pendant les deux réveillons pour tenir sa place sur le terrain...

En basket, c'est encore mieux, ou pire, selon les points de vue : le Christmas Day est une journée exceptionnelle de NBA, avec cinq rencontres au sommet, qui permettent aux spectateurs et téléspectateurs américains de profiter d'un événement sportif d'envergure en famille, et pour nous en France, d'une petite nuit d'insomnie à digérer tous les plats que notre famille a encore voulu nous faire ingurgiter jusqu'à nous faire exploser : car les rencontres vont se disputer de 18h00 (ça va) à 4h30 (ça pique).

Mais d'où vient cette idée encore plus folle que d'avoir inventé l'école ? Encore un coup de ce sacré Charlemagne ? Pas du tout. En fait, la NBA, ligue de basket américaine, jalousait la NFL, celle de football américain, et la popularité de leurs rencontres organisées le jour de Thanksgiving, une tradition remontant à 1920, et tellement importante pour les Américains qu'elle a donné naissance à beaucoup d'épisodes de sitcoms (dans Friends, la fameuse partie de football de Thanksgiving, par exemple). Alors en 1947, la NBA organise pour sa seconde saison d'existence son premier match de Noël, opposant les New York Knicks aux Providence Streamrollers. Une nouvelle tradition est née !

60 points en un match, sacré cadeau de Noël !

Dans les années 1960, les rencontres, autrefois diffusées sur les antennes locales, débarquent sur les chaînes nationales. Et l'engouement devient total pendant l'année préférée de George Orwell, 1984, avec une rencontre ahurissante entre les New York Knicks et les New Jersey Jets. Le joueur des Knicks, Bernard King, inscrit 60 points (!), un record qui tient toujours pour une rencontre des Christmas Days. Dès lors, la NBA a la bonne idée de faire un programme spécial chaque année, en faisant s'opposer les plus grandes stars. Pas de hasard du calendrier ici...

Cette année encore, il y aura donc de sacrées affiches et du beau monde sur le parquet pendant les 12 heures de matches diffusées sur beIN SPORTS, avec au programme :

  • 18h00 : Toronto Raptors – Boston Celtics
  • 20h30 : Philadelphia Sixers – Milwaukee Bucks
  • 23h00 : Golden State Warriors – Houston Rockets
  • 2h00 : Los Angeles Lakers – Los Angeles Clippers
  • 4h30 : Denver Nuggets – New-Orleans Pelicans

Et tant pis pour votre sommeil...

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur