Joakim Noah avec les Grizzlies de Memphis, face aux Washington Wizards à la Capital One Arena, à Washington DC, le 16 mars 2019.
Sport

NBA : Joakim Noah chez les Clippers ?

Joakim Noah avec les Grizzlies de Memphis, face aux Washington Wizards à la Capital One Arena, à Washington DC, le 16 mars 2019. © Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Alors qu'on se demandait, il y a tout juste trois semaines, si le joueur français allait rejoindre les Lakers, voilà qu'on apprend qu'il part s'entraîner dans l'autre franchise de Los Angeles… Et c'est son père qui l'affirme !

Mais où va-t-il atterrir ? Sur la côte ouest, sans doute. Après avoir été approché par les Lakers, en recherche active d'un remplaçant pour DeMarcus Cousins, gravement blessé, Joakim Noah se serait finalement tourné vers la franchise adverse de la Cité des anges. Une information révélée par nul autre que papa Noah. Invité sur le plateau du Super Moscato Show, ce jeudi 12 septembre 2019 sur RMC, l'ancien tennisman a en effet donné des nouvelles de son fiston : "Il était là avant-hier, il va super bien. Là il part s'entraîner à Los Angeles avec les Clippers."

Une petite phrase qui s'est semble-t-il échappée toute seule, puisque lorsqu'on lui demande alors s'il va signer auprès des Clippers, Yannick Noah répond : "Non, je n'en sais rien, j'ai peut-être balancé une nouvelle qui n'était pas officielle… Bon bah c'est fait !" Oops… Pour se rattraper, le célèbre père du joueur de basket répète simplement que celui-ci "va s'entraîner". Et de rappeler : "Il est en fin de carrière, est-ce qu'il va jouer un an ou deux, ou pas…"

À 34 ans, Joakim Noah, qui a fait une belle saison au sein des Grizzlies de Memphis l'an passé, arrivera-t-il à décrocher un nouveau (et peut-être dernier) contrat ? Rien n'est encore sûr, donc, même si l'on comprend l'intérêt en tout cas affiché de non pas une mais deux franchises de Los Angeles. Et si ça ne se fait pas, ce ne serait pas la fin du monde à en croire l'ancien vainqueur de Roland-Garros, qui finit par souligner : "Il a des gamins, c'est un papa."

Joakim Noah chez les Bleus, un rêve qui n'a jamais vraiment été

Quant à sa carrière (avortée) en Équipe de France, le joueur de NBA aurait-il des regrets ? Si les supporters des Bleus auraient nul doute bien aimé l'avoir dans leur camp toutes ces années passées, Yannick Noah explique que son fils n'a juste pas cette attache à la patrie. "Tu sais, Joakim il est un quart Français, un quart Camerounais, et l'autre moitié, c'est Suédois, né aux États-Unis", dit-il, avant d'estimer en comparaison : "Donc l'appel, que je peux avoir moi, pour avoir grandi ici, parce que je suis fifity-fifty, c'était plus naturel si tu veux."

Le tennisman devenu chanteur poursuit, à propos de son fils dont il semble toujours on-ne-peut-plus-fier : "Il a commencé à jouer à Levallois, là il a gardé plein de potes, des bons souvenirs, et puis voilà il est aux États-Unis depuis. Il n'a pas ce truc-là." Et de rappeler néanmoins que le basketteur a tout de même passé une tête, au début des années 2010 en Équipe de France. "Il est venu, ça lui a vraiment plu, il s'est trouvé que l'année d'après il était blessé", rappelle-t-il en effet, quant à cette période placée entre le Championnat d'Europe en 2011 et les Jeux olympiques de Londres en 2012. Mais d'estimer, dans un mot de la fin assez bien placé étant donné le contexte du Mondial 2019 : "Après il y a d'autres joueurs…"
Source : RMC Sport

Par Jessica Rat