SFR Actus
Sport

NBA : les espoirs français de la Draft 2020

Le Frenchie favori de la Draft 2020 Killian Hayes, au centre, lors d'une rencontre Ratiopharm Ulm - Basketball Löwen Braunschweig, le 14 février 2020. © PictureAlliance / Icon Sport

Le Jour J est (enfin) arrivé. C'est l'un des grands rendez-vous annuels de la NBA, l'évènement qui permet aux espoirs du basket d'obtenir, peut-être, un ticket d'entrée dans la prestigieuse ligue outre-Atlantique : la Draft. Rendez-vous ce soir, ou plutôt cette nuit sur beIN SPORTS, pour découvrir les noms des jeunes recrues de la nouvelle saison 2020-21. Et sans doute, parmi elles, quelques joueurs tricolores.

Elle devait se tenir le 25 juin dernier, mais, Coronavirus oblige, a été repoussée. C'est donc dans la nuit de ce mercredi 18 au jeudi 19 novembre que la Draft se déroulera cette année. Toujours en raison de la pandémie, elle prendra par ailleurs la forme exceptionnelle d'une visioconférence, qui sera bien sûr retransmise en direct sur beIN SPORTS, le diffuseur exclusif de la NBA en France dont les chaînes sont disponibles, on le rappelle, sur la box SFR.

Une à la fois, et sur deux tours, les 30 franchises désigneront donc ce soir les noms des jeunes joueurs, universitaires ou étrangers, qu'elles souhaitent recruter dans leurs rangs. Pour rappel, les 14 premiers choix sont réservés à celles qui n'ont pas accédé aux Playoffs la saison passée, dans un ordre qui a d'ores et déjà été déterminé par tirage au sort en août dernier. Ce sont ainsi les Timberwolves de Minnesota qui auront l'honneur de piocher les premiers parmi ce cru 2020, suivis des Golden State Warriors, des Charlotte Hornets, des Chicago Bulls, des Cavaliers de Cleveland, des Hawks d'Atlanta, des Pistons de Detroit, des New York Knicks, des Washington Wizards, des Suns de Phoenix, des San Antonio Spurs, des Kings de Sacramento, des New Orleans Pelicans et enfin des Celtics de Boston.

Maintenant, la question cruciale côté joueurs : qui figurera parmi les favoris ? Quels espoirs s'arracheront cette année les franchises sorties prédisposées de la loterie ? Quelques noms se dégagent dans la presse spécialisée, qui semble notamment miser sur un trio de tête : le meneur LaMelo Ball (le petit frère de Lonzo Ball des Pelicans, qui avait été choisi 2e de la Draft 2017 par les Lakers…), l'arrière Anthony Edwards et le pivot James Wiseman. Ce sont ainsi sans grande surprise les noms de trois Américains qui devraient être prononcés les premiers. Mais les espoirs français ne sont pas en reste. Alors qu'on en compte cinq au total parmi les inscrits cette année, il se murmure en effet que certains d'entre eux auraient toutes leurs chances d'être choisis au premier tour…

Killian Hayes, un Frenchie parmi les favoris

Le premier (fortement) susceptible de nous faire pousser un cocorico s'appelle Killian Hayes. Un meneur de 19 ans d'1,96 m, formé et passé pro à Cholet, où il a évolué pendant deux saisons avant de s'envoler direction l'Allemagne l'année dernière pour rejoindre le club de Ratiopharm Ulm. Et il est bien parti pour intégrer maintenant la prestigieuse NBA, pressenti même pour être choisi parmi les 10 premiers de cette Draft 2020. Les spécialistes le voient partir soit à Détroit (7ème choix), soit à New York (8ème).

Après Hayes, c'est un certain Théo Maledon qui nourrit les espoirs tricolores. Meneur de 19 ans également, d'1,92 m, c'est à l'ASVEL qu'il a évolué depuis le lancement de sa carrière professionnelle il y a deux ans. En sélection nationale, tout comme son compatriote précité, il est par ailleurs champion d'Europe des moins de 16 ans et vice-champion du monde des moins de 17 ans. Si en revanche il ne fait pour sa part pas partie des grands favoris, il est néanmoins annoncé lui aussi parmi les jeunes joueurs susceptibles d'être pêchés dès le premier tour.

C'est ensuite au second tour qu'on peut s'attendre à entendre d'autres noms français prononcés dans le cadre de la Draft 2020. Un d'abord qui évolue déjà outre-Atlantique, au sein de la fameuse NCAA (National Collegiate Athletic Association) et plus précisément à l'Université de Gonzaga (Washington) : il s'agit de Killian Tillie, 22 ans, géant de 2,06 m. À noter que l'ailier avait déjà espéré rejoindre la NBA l'an passé, mais s'était finalement retiré de la Draft en raison d'une blessure.

Puis l'autre prospect attendu au deuxième tour est quant à lui meneur à Monaco depuis le début de la saison, après avoir fait ses débuts aux côtés de Killian Hayes à Cholet. À 22 ans également, du haut de ses 2,01 m, Abdoulaye Ndoye représente l'ultime espoir français de cette Draft 2020. Le dernier nom sur les cinq inscrits, celui de Mouhamed Thiam, ailier de 19 ans et de 2,08 m, qui ne joue encore que chez les Espoirs de Nanterre, ayant quant à lui peu de chance de figurer parmi les heureux élus.

Ne manquez pas le grand rendez-vous cette nuit : suivez la Draft 2020 en direct, à partir de 2h du matin sur beIN SPORTS 1. Une chaîne disponible depuis la box SFR.

Sources : Eurosport, Le Figaro, L'Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur