Sekou Doumbouya, numéro 45 des Detroit Pistons, le 11  août 2019 au Ferguson Recreation Center à Madison dans le New Jersey.
Sport

NBA : Sekou Doumbouya, le Français de 19 ans qui fait parler de lui

Sekou Doumbouya, numéro 45 des Detroit Pistons, le 11 août 2019 au Ferguson Recreation Center à Madison dans le New Jersey. © ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il est l'un des plus jeunes joueurs du championnat nord-américain et, déjà, attire toute l'attention. Lui qui vient d'ébahir les spectateurs du monde entier, encore bouche bée face à son terrible dunk qui a laissé Tristan Thompson à terre…

Retenez ce nom : Sekou Doumbouya. Car il a certainement un bel avenir en NBA. Le jeune homme vient de fêter ses 19 ans, mais il évolue déjà dans la cour des grands. Originaire de Guinée, celui qui a fait un tour en Jeep Elite française avant de s'envoler pour les États-Unis est en pleine (et folle) ascension. Arrivé sur les parquets américains en juin dernier, le voilà au cœur de toutes les discussions alors qu'il vient de réaliser une action incroyable, une de celles qui feront parler d'elles pendant longtemps. Mais d'abord, retour sur son parcours.

Sekou Doumbouya naît le 23 décembre 2000 à Conakry. À 9 ans, sa mère, ses trois sœurs et lui quittent le pays pour aller s'installer dans la banlieue d'Orléans, à Fleury-les-Aubrais. Alors qu'il traverse une enfance difficile, il n'a d'abord qu'une obsession : le football. Mais un coach du coin le remarque — en même temps, du haut de son 1,84m à 11 ans… — et le convainc d'essayer le basket. Révélation. Le "petit" ne lâche plus le ballon orange et se retrouve deux ans plus tard — et une dizaine de centimètres en plus — à intégrer la prestigieuse INSEP.

Une saison en Jeep Elite et direction la NBA

Tout s'enchaîne ensuite comme sur des roulettes. À 15 ans, Sekou Doumbouya obtient son premier contrat pro, auprès du club de deuxième division Poitiers Basket 86. Naturalisé français, il participe en décembre 2016 au Championnat d'Europe des moins de 18 ans au sein des Bleuets, et remporte la compétition. À 17 ans, il signe en première division avec le Limoges CSP, qui lui fait connaître le terrain de la fameuse Jeep Elite. Mais le jeune homme ne fera qu'une saison au sein de la compétition hexagonale, ayant déjà tapé dans l'œil, avec son impressionnant physique de 2,06m pour 104kg, de la toute-puissante NBA.

Sekou Doumbouya n'a que 18 ans quand il se fait drafter par la célèbre ligue, qu'il intègre officiellement le 20 juin 2019 au sein des Detroit Pistons. Le fameux rêve américain est à portée de main, mais le jeune joueur doit encore faire preuve d'un peu de patience. Car "jouer en NBA va lui demander une énorme adaptation, le jeu ici n’est pas le même qu’en Europe", prévient son coach Dwane Casey dans des propos rapportés par RMC Sport. Aussi passe-t-il d'abord par la G League, le terrain d'entraînement des franchises outre-Atlantique, avant d'accéder finalement en décembre à la cour des grands. Par la petite porte, dans un premier temps, en commençant par jouer seulement quelques minutes avant que s'ouvre enfin la grande, pour la nouvelle année.

Un dunk de tueur qui ne laisse personne de marbre (sauf lui)

Sekou Doumbouya a été titularisé pour la première fois en NBA le 3 janvier dernier, face aux Los Angeles Clippers, l'une des plus grosses franchises de la côte ouest. Un match pas simple, qui se soldera sans surprise par une défaite des Pistons (126-112), mais durant lequel le grand gaillard de 19 ans ne passe déjà pas inaperçu. Pour cause : il réussit un double-double, avec 10 points marqués et 11 rebonds chipés. De quoi lui assurer de nouvelles titularisations : le voilà encore, les trois rencontres suivantes, dans le cinq de départ des Pistons, pour affronter les Warriors où il réalise un nouveau double-double (16-10-2), les Lakers où il fait face au King Lebron James, puis les Cavaliers de Cleveland dans la nuit de ce mardi 7 au mercredi 8 janvier… Une nuit qui restera dans les mémoires.

Non seulement les Pistons remportent le match (113-115), mais le jeune homme fait le tour des médias pour ce qui est définitivement retenue comme l'action de la soirée : il reçoit le ballon, fait deux dribbles le temps de feinter son adversaire et d'accélérer dans la raquette, où il se propulse dans les airs comme s'il avait embarqué un jetpack sur son dos, et réalise un dunk hallucinant qui laisse Tristan Thompson (oui, c'est bien de l'ex de Khloé Kardashian dont on parle) sonné par terre.

Le joueur des Cavaliers, comme les coéquipiers du numéro 45 des Pistons, ainsi que le public et les commentateurs n'en reviennent pas de ce qu'il vient de se passer. Alors que les chaînes de télévision rediffusent l'action à l'envie, sous tous les angles, seul Sekou Doumbouya reste de marbre sur les images, concentré dira-t-il plus tard... De quoi ajouter du charisme dans l'effort. À 19 ans, c'est tout simplement hallucinant. On vous le dit (et on n'est pas les seuls) : son nom va encore se faire entendre sur les terrains de la NBA.

Sources : NBA, RMC Sport

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur