Andrzej Bargiel a encore plusieurs jours d'ascension devant lui avant de pouvoir redescendre le versant népalais de l'Everest à skis.
Sports Extrêmes

Descendre tout l’Everest à ski, sans oxygène : le défi fou d’Andrzej Bargiel

Andrzej Bargiel a encore plusieurs jours d'ascension devant lui avant de pouvoir redescendre le versant népalais de l'Everest à skis. © Maygutyak / Adobe Stock

Spécialiste des hautes altitudes, le Polonais cherche à battre un nouveau record cet automne. Son objectif : devenir le premier Homme à descendre, à skis, le plus haut sommet du monde dans son intégralité. Et ce, sans réserve d’oxygène. Sinon ce ne serait pas drôle.

Ce serait une première. Si d’autres avant lui ont déjà glissé sur une partie de l’Everest sans oxygène, et si le mont a déjà été arpenté de haut en bas avec oxygène, Andrzej Bargiel veut réussir l’exploit d’une ascension suivie d’une descente à skis intégrale sans embarquer de précieuse bouteille.

C’est ainsi qu’il s’est lancé, fin août, dans une expédition hors du commun sur le versant népalais de la célèbre montagne himalayenne. Parti de Lukla, l’alpiniste polonais de 31 ans a entamé la première phase de son défi fou : rejoindre le toit du monde sans oxygène.

Une ascension prévue sur plusieurs semaines, dont il donne régulièrement des nouvelles sur les réseaux sociaux. Ce mercredi 4 septembre, Andrzej Bargiel affirmait ainsi sur Instagram être à 3 jours de trekking du camp de base de l’Everest, situé à quelque 5 364 mètres d’altitude au pied du glacier du Khumbu.

Allez, plus que 3 484 mètres à grimper

La route est encore longue, donc, mais le jeune homme semble bien parti – et surtout déterminé – pour atteindre le sommet. Viendra alors la seconde étape, encore plus folle : enfiler les skis pour redescendre tout ça. S’il parvient à glisser tout le long du mont, de son pic à sa base, sans avoir eu à déchausser une seule fois, alors Andrzej Bargiel rentrera définitivement dans l’Histoire.

Pour lui, ce ne sera "qu’un" record de plus. C’est qu’il s’est entraîné à une telle épreuve, pas plus tard que l’an dernier, en accomplissant déjà un bel exploit : le Polonais est devenu le premier Homme à réaliser une descente intégrale à skis du K2, qui n’est autre que le deuxième plus haut sommet du monde. En voilà un qui a de la suite dans les idées !

Sources : L’Équipe, Wspinanie.pl

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur