Tony Hawk (au centre) et Rodney Mullen (à droite), aux côtés de Lance Mountain (à gauche) à Beverly Hills  lors d’une soirée de la fondation Tony Hawk en 2010.
Sports Extrêmes

Retour sur les légendes du skate : Rodney Mullen et Tony Hawk

Tony Hawk (au centre) et Rodney Mullen (à droite), aux côtés de Lance Mountain (à gauche) à Beverly Hills lors d’une soirée de la fondation Tony Hawk en 2010. © David Livingston / Getty Images North America / AFP

Une planche en bois et quatre petites roulettes. À première vue faire du skateboard ne paye pas de mine. Apparu dans les années 1950 en Californie, le skate a fait du chemin, notamment avec deux stars dans le milieu de la planche. Tony Hawk et Rodney Mullen ont laissé une trace indélébile dans le monde du skateboard. Ce sont les pionniers de la discipline. Ils ont fait évoluer ce milieu, avec des parcours bien différents...

Il y a Obélix qui est tombé dans la marmite de la potion magique quand il était petit et puis il y a Rodney Mullen et Tony Hawk, tombés en amour pour le skate, dès l’enfance.

Né en 1966 en Floride, le jeune Rodney Mullen a -aussi longtemps qu’il s’en souvienne- toujours voulu devenir skateboarder, avec un père qui n’a pas voulu le laisser s’amuser dès son plus jeune âge. Il a dû attendre ses huit ans pour débuter, à une condition : porter des protections ! Discipliné, le futur influenceur s’exécute et il remporte sa première compétition à onze ans. Rodney Mullen devient professionnel en 1980, en signant avec Powell Peralta et en intégrant la compagnie de ce dernier, qui a lancé notamment un autre grand skateur, Tony Hawk.

La même année, il remporte dans la foulée son premier titre mondial sur l’Oasis Pro et à partir là, il vit une période faste avec le développement à pas de géant du skate de rue, avec les fameux skateparks.

Une décennie plus tard, même s’il fait très peu compétitions, Rodney Mullen rejoint la compagnie Plan B et atteint une renommée mondiale en apparaissant dans la vidéo Questionable, considérée par de nombreux spécialistes comme la plus grande vidéo de skate de tous les temps.

Rodney Mullen devient l’un des premiers riders à transformer le Ollie (ndlr : il s’agit de réaliser un saut avec la planche, c’est la figure de base de la discipline) en le faisant sur un sol plat, révolutionnant ainsi le monde du skateboard.

Au fil de sa carrière, Rodney Mullen a inventé une vingtaine de tricks, dont des difficiles comme le 360-flip, le Airwalks ou encore le backside 180-flip, qui ont bien fait évoluer sa discipline. Dans les années 1980, on lui attribue la naissance du skate de rue. Il est vraiment le précurseur du skate moderne avec Tony Hawk. Aujourd’hui âgé de 52 ans, Rodney Mullen a largement contribué au succès de la pratique du skate sur des rampes et a laissé son empreinte dans le monde du skate.

Invention des principaux tricks actuels

Premier rider à avoir été élu skateur de l’année par le magazine Thrasher en 1990, Tony Hawk fait partie des légendes qui ont popularisé le skate de rampe que l’on retrouve dans les skateparks. Celui qui a inspiré une belle génération de futurs riders détient un impressionnant palmarès : 15 médailles aux X Games, dont neuf en or et une ribambelle de premières places dans des compétitions de skateboard.

Né en 1968 en Californie, Tony Hawk devient professionnel à quatorze ans et se fait rapidement connaître. Mais sa popularité explose quand il devient le premier skateboarder à réaliser la figure 900 (ndlr. faire deux tours et demi sur soi-même en l’air).

En vidéo, découvrez ce trick encore très peu maîtrisé aujourd’hui :

Des modèles d’inspiration pour les futures générations

Il a aussi été très populaire grâce à ses jeux vidéo développé avec l’éditeur Activision. Tony Hawk's Pro Skater, le premier volet, est sorti en 1999. Les quatre Pro Skater et Tony Hawk's Underground 1 et 2 ont remporté un incroyable succès. D’ailleurs Rodney Mullen fait partie des personnages jouables. Au total, une douzaine de jeux ont vu le jour et ont été vendu à plus de 30 millions d’exemplaires.

Comme son compère Rodney Mullen, Tony Hawk a inventé plus d’une cinquantaine de figures sur rampe dont par exemple, le Stale fish, le Madonna et le Ollie 540. Elles sont inscrites au patrimoine du skate et reproduites par la nouvelle génération de skateboarders. Mission accomplie pour les deux Américains.

Sources : Ridermatch, RMC Sport, Trasher Magazine

Emma Faury
https://twitter.com/Emma_Faury Par Emma Faury Rédacteur