Comment choisir sa planche de snow pour progresser et tenter les meilleures figures.
Sports Extrêmes

Snowboard : comment choisir sa planche ?

Comment choisir sa planche de snow pour progresser et tenter les meilleures figures. © Aleksey Ipatov / Adobe Stock

Le choix d’une planche peut devenir un véritable casse-tête, surtout quand c’est la première. Alors pour vous aider, la rédaction vous propose un petit guide pour vous y retrouver, afin de devenir le roi ou la reine de la glisse !

Par où commencer ? Il est bon de rappeler que la taille d’un snowboard est très importante dans son choix. Les différentes marques mettent à disposition les données techniques de la planche pour aider l’acheteur à choisir en fonction de son poids et de sa taille. Pour choisir un snowboard il y a trois principaux critères à prendre en compte : sa taille, son niveau et le terrain où vous voulez rider.

Quel est votre usage du snowboard ?

Si vous aimez aller dans les parks, essayer de folles rotations (180°C ou plus) et tenter des incroyables sauts, il faut opter pour le freestyle. Pour ce type de snowboard, il est conseillé d’avoir une planche Twin tip qui comprend plusieurs caractéristiques. La planche est symétrique entre l’avant et l’arrière. Il n’y a pas de différences. Les fixations (pour tenir les pieds) doivent être centrées sur la planche, au millimètre près. Ces planches assez maniables vous aideront à faire des manœuvres plus facilement qu’à l’accoutumée.

En revanche, si vous êtes plus polyvalent, le snowboard all mountain est conseillé. Cette planche avec un avant et un arrière différent permet de faire de beaux virages avec une meilleure stabilité à grande vitesse. Le snowboard all mountain accroche mieux sur une neige dure. À l’inverse de l’autre modèle, cette planche a des fixations plus reculées par rapport au milieu de la planche.

Snowboard : connaître son niveau pour choisir sa planche

Si vous êtes débutant, que les pistes vertes à rouges ne vous posent pas de problèmes et que vous savez effectuer des petits sauts, il faut s’orienter vers un snowboard souple. En revanche, si vous avez déjà un niveau confirmé, que vous pouvez enchaîner des virages coupés sur neige dure ou des pistes rouges ou noires, faire des sauts à 180 °C, il est préférable d’opter pour un snowboard médium. Il va vous permettre d’aller plus vite et d’avoir plus d’accroche.

Si aucune descente ne vous fait peur, que la vitesse, les trajectoires et le style sont combinés une fois que vous êtes sur la planche, il faut davantage s’orienter vers une planche rigide. Cette dernière est adaptée aux personnes avec un très bon niveau. Sa rigidité permet de tenir dans une courbe en pleine vitesse. Si vous savez faire un grab en parfait équilibre et réaliser un 360°C, c’est la planche parfaite.

Quelle taille de snowboard faut-il prendre ?

Si la planche est pour un usage freestyle, il est conseillé d’avoir une board assez courte, de -20 à -25 cm par rapport à sa propre taille. Dans l’idéal, debout en vertical contre vous, elle doit arriver entre l’épaule et le menton. Pour le freestyle, elle permet de faire plus facilement des rotations et des figures. Prendre plus grand permet une meilleure stabilité à grande vitesse et en réception de saut.

Si la planche est pour un usage all mountain, il faut prendre une planche de -10 à -20 cm par rapport à sa taille. Ce type de planche, plus petite, est conseillé pour les personnes assez légères par rapport à leur taille. Par contre, optez pour un snowboard plus grand vous permettra d’être plus stable à vive allure.

Pour la pointure, si votre taille de chaussures est égale ou supérieure au 45, il est préférable d’opter pour un snowboard Wide. Ce type de modèle est plus large, afin que les pieds ne mordent pas la neige dans un virage. À partir du 43 et en dessous, ce n’est pas nécessaire de se procurer une planche Wide, mais ce sera plus pratique.

Maintenant… Prêt, chaussez et ridez !

Emma Faury
https://twitter.com/Emma_Faury Par Emma Faury Rédacteur