LeBron James lors d'un match des Lakers face aux Portland Trail Blazers, au Staples Center de Los Angeles, le 31 janvier 2020.
Sport

The Last Dance : LeBron James réagit au documentaire sur Michael Jordan

LeBron James lors d'un match des Lakers face aux Portland Trail Blazers, au Staples Center de Los Angeles, le 31 janvier 2020. © HARRY HOW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Le King des Lakers a fait le débrief de la fameuse série documentaire après la diffusion des deux derniers épisodes, lundi dernier sur Netflix. L'occasion de revenir, en long et en large, sur toute son admiration et tout son respect pour celui qu'il qualifie lui-même comme "le plus grand joueur du monde".

The Last Dance, c'est fini. Et ça laisse comme un vide pour tous ceux qui, pendant plus d'un mois, ont attendu avec impatience le lundi pour pouvoir retrouver les nouveaux épisodes de la série-docu sur Netflix. Heureusement, la Toile est là pour nous garder encore un peu dans l'ambiance. D'abord avec la floppée de nouveaux memes et autres GIFs créés par les internautes, à partir des réactions (géniales) de Michael Jordan aux interviews qui lui étaient présentées sur tablette pour le documentaire…

Ensuite, preuve que l'homme est une légende incontestée, il n'y a pas que les téléspectateurs lambdas qui ont réagi, semaine après semaine, à The Last Dance sur les réseaux sociaux. Nombreuses sont les stars, des parquets et d'ailleurs, qui ont en effet suivi la série-docu évènement du début à la fin. De quoi prolonger encore un peu ce sentiment d'avoir assisté à quelque chose d'exceptionnel, notamment quand les grands noms actuels de la NBA y vont de leur commentaire pour rendre à leur tour hommage à "His Airness". À commencer par LeBron James.

À la santé de "la dernière danse"

Alors, certes, The Last Dance n'a pas manqué de rouvrir le débat sur lequel des deux basketteurs, du numéro 23 des Chicago Bulls ou du numéro 23 des Los Angeles Lakers, est le plus grand de tous les temps — le fameux "GOAT", "Greatest of all time". Mais alors que les esprits s'échauffent sur le sujet, le King, lui, semble avoir tout simplement profité du show autant que nous. Sur Twitter, il n'a ainsi pas hésité à faire savoir son émotion devant les images de Michael Jordan en larmes avec son premier trophée dans les bras, ou de confier qu'il a lui-même pleuré, quand il avait 9 ans, à l'annonce de la (première) retraite de son héros.

Et, à la suite de la diffusion des deux derniers épisodes cette semaine, c'est dans une vidéo pour sa chaîne YouTube Uninterrupted que LeBron James a longuement réagi sur la série. Après avoir — littéralement — levé son verre à "la dernière danse" de Michael Jordan, et confié que regarder le programme lui a donné plus envie que jamais de tâter du ballon orange (la NBA étant encore en pause en raison du Coronavirus), le joueur de 35 ans souligne que les images diffusées tout le long du docu constituent "des moments avec lesquels (il a) grandi". Et d'affirmer : "C'est quelque chose que je n'oublierai jamais."

MJ, tout là-haut dans l'estime de LeBron

Parlant non seulement de Michael Jordan comme "le plus grand joueur du monde" mais aussi des Chicago Bulls comme "la plus grande équipe" à cette époque, LeBron James ne peut pas s'empêcher d'imaginer, comme le tout un chacun, ce que ça aurait été de les voir aller chercher un septième titre. Car, selon ses propres termes, "quand on regarde Michael dans les Finals de 1998, on se dit qu'il était loin d'être fini". Le King d'aujourd'hui ajoute d'ailleurs que quand il le regardait alors, du haut de ses 14 ans, il se disait : "Wouah, Mike est toujours le meilleurs joueur du monde à 35 ans !"

Pour un petit LeBron James, Michael Jordan a de toute évidence été une grande inspiration. Un "dieu" même, "un ange tombé du ciel qui l'a aidé à traverser les moments les plus sombres". C'est pourquoi il a particulièrement mal vécu la première retraite du leader des Bulls en 1993…

Heureusement pour lui, et tout le monde du basket, le plus célèbre des arrières n'a pas tardé à faire son grand retour sur les parquets. Et le joueur des Lakers a même eu l'opportunité de jouer quelques fois à ses côtés des années plus tard, en dehors des terrains de la NBA. La première fois c'était en 2001, alors qu'il n'était encore qu'au lycée. Celui qui place tout bonnement Michael Jordan parmi les trois rencontres qui ont bouleversé sa vie, aux côtés de son épouse et de Jay-Z, s'extasie encore aujourd'hui :

"Quand j'ai rencontré Michael Jordan la première fois, je ne pouvais même pas croire que c'était lui. Le mec ressemblait à Jésus Christ. C'était le Black Jesus pour moi. (…) Il faut comprendre que je ne pensais pas qu'il pouvait être réel, je pensais qu'il n'existait que dans le téléviseur !"

Un duo (potentiellement) de choc

En 2003, LeBron James a de nouveau l'occasion de jouer aux côtés de Michael Jordan. Le premier débute tout juste sa carrière en NBA alors que le second vient d'y mettre un terme (définitif cette fois). Mais les deux se croisent à nouveau sur un terrain à Santa Barbara, comme le raconte le King pour Uninterrupted : "J'étais dans son équipe, et on n'a pas perdu un seul match…" Vous imaginez le choc que ça aurait été de voir les deux hommes évoluer ensemble sur les parquets ?

Le joueur des Lakers l'imagine bien, lui, affirmant même qu'il aurait été à son avis un très bon coéquipier pour His Airness. "Personnellement, au vu de la façon dont j'envisage le jeu — l'équipe avant tout — j'ai l'impression que mes meilleurs atouts fonctionneraient parfaitement avec ceux de Mike", dit-il ainsi, avant de laisser entendre qu'entre les prouesses du maître et ses propres "capacités à faire des passes et à lire le jeu à l'avance", ils auraient été inarrêtables. On ne va pas le contredire…

Comme LeBron James, vous pouvez vous aussi vivre et revivre l'émotion The Last Dance sur Netflix, disponible depuis votre box SFR.

Sources : Uninterrupted, USA Today, Parlons Basket

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur