Votre panier est vide
Sport

Wimbledon : retour sur l’incroyable premier tour

Serena Williams et Harmony Tan, à l'issue de leur combat phénoménal au premier tour de Wimbledon, le 28 juin 2022. © GLYN KIRK / AFP

Le célèbre tournoi du Grand Chelem londonien bat son plein depuis ce lundi 27 juin. Et il s’est déjà passé beaucoup de choses en deux jours, avec tantôt des exploits, tantôt des désillusions lors de ce premier tour de Wimbledon. La reine Serena Williams notamment, de retour après un an d’absence, s’est vue éliminée par la Française Harmony Tan. Et chez les hommes, le tableau s’est vite éclairci pour un certain Rafael Nadal… On fait le récap’ !

Changement d’ambiance, un mois après Roland-Garros. De Paris à Londres, on passe des chapeaux Panama dans les gradins aux tenues blanches imposées sur les courts, de la couleur ocre de la terre battue au gazon vert bien tondu. Des atmosphères diamétralement opposées, néanmoins tout aussi mythiques l’une que l’autre, le changement de surface impliquant surtout des styles de jeu bien différents. D’ailleurs, à Wimbledon, le roi ne s’appelle pas Rafael Nadal (il n’y a connu que deux victoires, en 2008 et 2010). C’est plutôt Roger Federer qui aura longtemps été maître des lieux (8 victoires, de 2003 à 2007, puis en 2009, 2012 et 2017), alors que Novak Djokovic est actuellement triple tenant du titre (6 victoires au total, en 2011, 2014-2015, 2018-2021).

Aujourd’hui, le Big Three n’est malheureusement pas venu au complet pour cette nouvelle édition du tournoi du Grand Chelem londonien. Roger Federer, qui à 40 ans n’a plus mis les pieds sur le circuit justement depuis le dernier Wimbledon, n’a prévu de revenir sur les courts qu’à l’automne prochain, pour la Laver Cup et le tournoi de Bâle, chez lui. Si c’est définitivement avec le Suisse qu’on a vécu les plus grandes finales sur gazon en ce nouveau millénaire, on peut néanmoins toujours espérer une rencontre au sommet de choc cette année encore, puisque Novak Djokovic et Rafael Nadal ne jouent pas dans les mêmes tableaux. Et alors que la route pour y arriver semblait au départ plus aisée pour le Serbe, dont la plus grande menace pourrait être le jeune Carlos Alcaraz en quarts, le chemin vient nettement de s’éclaircir pour l’Espagnol…

Alors qu’il a lui-même arraché la victoire après un match difficile au premier tour contre Francisco Cerundolo, Rafael Nadal a déjà vu deux de ses plus gros adversaires potentiels mis hors service. D’une part, Matteo Berrettini, finaliste de Wimbledon l’an dernier, a été contraint de déclarer forfait, sans même pouvoir jouer son premier match programmé face à Cristian Garin, ayant été testé positif au Covid. D’autre part, Félix Auger-Aliassime, la star canadienne qui est actuellement numéro 9 au classement ATP, a de son côté été déchu au premier tour par l’Américain Maxime Cressy. Reste donc plus que Stefanos Tsitsipas, quant à lui vainqueur d’Alexander Ritschard, comme sérieux adversaire potentiel sur la route de Rafael Nadal, avant de retrouver peut-être, on l’espère, son grand rival Novak Djokovic en finale.

La reine Serena Williams déchue par la Française Harmony Tan

Du côté de ces dames, aussi, il y a eu un sacré rebondissement dès ce premier tour de Wimbledon. Les fans attendaient son match avec impatience ce mardi 28 juin, et pour cause : Serena Williams, la reine du tennis féminin avec ses 23 Grands Chelems (le vrai record…), dont 7 titres remportés à Wimbledon, faisait son grand retour en simple après un an d’absence. Face à elle, une jeune Française qui participait à son premier Wimbledon : Harmony Tan. Cette dernière a néanmoins relevé le défi haut la main, poussant la joueuse légendaire à un combat féroce. Pour son retour à la compétition, à 40 ans s’il vous plaît, Serena Williams s’est battue jusqu’au bout mais s’est montrée physiquement anéantie, cédant finalement au super tie-break après 3h11 de match. Alors que l’on souhaite maintenant à notre représentante tricolore un beau parcours après avoir réussi cet exploit, on espère tout de même revoir l’Américaine prochainement sur les courts, qui sait, peut-être à l’US Open... Long live the Queen.

Il n’y a bien sûr pas eu que ce match, complètement fou, chez les simples dames à Wimbledon ces deux derniers jours. Ce mardi 28 juin, la numéro 1 mondiale entamait elle aussi sa course dans le tournoi : Iga Swiatek s’est de son côté imposée en toute facilité contre Jana Fett, 6-0, 6-3. Victorieuse, rappelons-le, de Roland-Garros au début du mois, la joueuse polonaise a ainsi signé sa 36e victoire consécutive avec ce premier tour, s’attribuant ainsi le record de la plus grande série d’invincibilité sur le circuit féminin au 21e siècle, devant les sœurs Williams. Alors certes, il lui faudra en aligner beaucoup plus pour atteindre le niveau - phénoménal - de plus anciennes légendes (Martina Navratilova est recordwoman avec une série de 77 victoires consécutives, suivie de Steffi Graf avec une série de 66). Reste qu’Iga Swiatek part ainsi grande favorite de ce tournoi de Wimbledon.

Où en sont les Français à Wimbledon ?

Maintenant, la grande question que vous vous posez peut-être, patriotisme oblige, c’est comment se débrouillent les joueurs de l’Hexagone à Londres ? Eh bien on l’a vu, on a déjà pu pousser un bon petit cocorico grâce à Harmony Tan. La Parisienne fait partie des quatre joueuses françaises qui ont réussi leur premier tour à Wimbledon, avec Caroline Garcia, Alizé Cornet et Diane Parry. Alors que l’on notera notamment la défaite de Kristina Mladenovic face à Angelique Kerber, force est de constater que l'on ne se retrouve déjà plus qu'avec la moitié de l’effectif tricolore féminin entré en jeu sur le tournoi…

Le score chez ces messieurs est toutefois meilleur : 7/10. Si Benoît Paire n’a, encore une fois, pas su passer le premier tour, éliminé par son compatriote Quentin Halys, on peut se réjouir de voir encore ce dernier, ainsi qu’Ugo Humbert, Hugo Gaston, Richard Gasquet, Adrian Mannarino, Hugo Grenier et Benjamin Bonzi dans la compétition. Allez les Bleus !

Quels matches suivre ce mercredi 29 juin sur beIN SPORTS ?

Allez, ce n’est que le début ! Le tournoi de Wimbledon continue bien sûr, avec le deuxième tour qui démarre ce mercredi 29 juin et sera encore à suivre en exclusivité sur beIN SPORTS. Voici quelques matches du jour à ne pas rater :

  • 12H : Casper Ruud - Ugo Humbert
  • 14H30 : Novak Djokovic - Thanasi Kokkinakis
  • 16H30* : Caroline Garcia – Emma Raducanu
  • 17H45* : Andy Murray - John Isner

* À partir de

Sources : Eurosport, 20 Minutes, L’Équipe, RMC Sport

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice