SFR Actus
Tech

Bill Gates se retire encore un peu plus de Microsoft

Bill Gates, lors d'une conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, à Lyon, le 9 octobre 2019. © JEFF PACHOUD / AFP

Le célèbre fondateur de l'encore plus célèbre entreprise informatique a définitivement quitté, ce vendredi 13 mars 2020, son conseil d'administration. S'il prend ainsi davantage ses distances avec la société, au profit de sa fondation philanthropique, le milliardaire assure néanmoins que ce ne sont pas non plus des adieux…

C'est (encore) une petite page de l'histoire de la tech qui se tourne. 45 ans après avoir co-fondé une petite entreprise du nom de Microsoft, véritable pionnière devenue un géant incontournable du monde informatique, Bill Gates a fini par définitivement tirer sa révérence ce vendredi 13 mars 2020. Lui qui avait déjà laissé sa place à la tête de la multinationale en 2000, qui avait continué de se charger des affaires courantes de celle-ci jusqu'en 2008, et qui avait présidé son conseil d'administration jusqu'en 2014. Lui qui n'en était depuis devenu qu'un "simple" membre… jusqu'à aujourd'hui. Son retrait définitif de celui-ci marque en effet la dernière étape d'une transition qui s'est faite, finalement, en douceur.

C'est dans un communiqué officiel, publié le jour-même par la multinationale, que l'on apprend la décision du milliardaire, qui choisit de se consacrer dorénavant pleinement à ses activités philanthropiques menées avec son épouse à travers la fameuse Bill & Melinda Gates Foundation depuis le début du nouveau millénaire. "Ça a été un grand honneur et un privilège de travailler et d'apprendre aux côtés de Bill durant toutes ces années", affirme l'actuel PDG de Microsoft dans ledit communiqué, avant d'estimer :

"Bill a fondé notre entreprise en étant convaincu de la puissance démocratique du logiciel et avec une passion pour résoudre les défis les plus pressants de notre société. Et Microsoft et le monde en sont devenus meilleurs grâce à cela."

"Le bon moment"

De son côté, Bill Gates a annoncé personnellement la nouvelle sur Linkedin, confirmant qu'il a en effet décidé de se retirer des deux conseils sur lesquels il siégeait — celui de Microsoft mais aussi celui de Berkshire Hataway (une société d'investissement dirigée par son ami Warren Buffet). Et ce afin qu'il puisse effectivement "dédier plus de temps à des priorités philanthropiques comme la santé, le développement, l'éducation, et mon engagement grandissant dans la lutte contre le changement climatique".

Précisant que c'est selon lui "le bon moment pour franchir ce pas", au vu d'un "leadership au sein des entreprises Berkshire et Microsoft qui n'a jamais été aussi fort", Bill Gates a néanmoins assuré, concernant celle qu'il a co-fondée avec Paul Allen en 1975, qu'il ne s'agissait pas d'adieux pour autant :

"Microsoft restera toujours une grande part de l'œuvre de ma vie et je continuerai d'être engagé auprès de Satya (Nadella, PDG de Microsoft depuis 2014, ndlr) et des directions techniques pour aider à formuler une vision et atteindre les objectifs ambitieux de l'entreprise. Je me sens plus optimiste que jamais en ce qui concerne le progrès qu'est en train de réaliser l'entreprise et comment cela peut continuer à être bénéfique pour le monde."

C'est donc particulièrement confiant en l'avenir de sa célèbre multinationale que Bill Gates est aujourd'hui prêt à lever le pied. De quoi lui laisser le temps de s'attaquer aux grands défis humanitaires de ce monde, comme celui du Coronavirus par exemple, face auquel sa fondation a d'ailleurs déjà fait un don au bénéfice de la recherche d'un traitement...

Sources : Microsoft, Linkedin, HuffPost

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur