Avec le lancement des iPods, Steve Jobs avait fait d'iTunes l'un des produits phares d'Apple
Hardware

Fin d’iTunes : quelles conséquences ?

Avec le lancement des iPods, Steve Jobs avait fait d'iTunes l'un des produits phares d'Apple © Ryan Anson / AFP

Il n’y a pas que dans les livres que les pages se tournent. En technologie également. En annonçant la fin d’Itunes le 3 juin 2019 lors de la Worldwide Developers Conference (WWDC), Apple a mis un point final à une histoire vieille de 18 ans.

iLove

Pour accompagner les révolutionnaires baladeurs numériques baptisés iPod, Apple avait lancé iTunes en 2001. Ce logiciel de lecture propose alors une bibliothèque multimédia numérique gratuite, permettant d’organiser ses fichiers et pas seulement musicaux. On pouvait également associer des vidéos, des photos ou des podcasts. Si vous avez connu cette époque avec votre premier iPod, vous devez vous rappeler des heures passées à importer vos disques, organiser votre musique, à renommer le titre des chansons, les classer par genre et surtout à synchroniser votre appareil avec votre bibliothèque, ou encore mettre au point des listes de lecture démentielles pour animer vos soirées ! On était alors bien loin du streaming accessible en un clic.

Simple lecteur de musique à la base, iTunes va évoluer au fil des années et des mises à jour, en changeant très régulièrement de logo et en étant même précurseur. En 2005, Apple propose Netflix avant Netflix, avec l’iTunes Video Store. On y retrouve des séries signées ABC, des clips musicaux, mais aussi les programmes HBO, MTV ou Showtime aux États-Unis. Mais l’essor des plateformes de streaming musicales comme Spotify ou Deezer contraint Apple à s’aligner, avec Apple Music en 2015 et changer sa stratégie, désormais tournée vers les services. Alors au revoir, iTunes. Mais bonjour qui, quoi, où, comment ?

Le couteau suisse d’Apple

Vous voyez les couteaux suisses ? Ils sont jolis, ils sont pratiques, mais quand ils sont beaucoup trop gros à cause de beaucoup trop de fonctions dont on ne comprend même pas le nom (épissoir, démanilleur, poinçon alésoir…), ils deviennent trop encombrants. Pour Apple, iTunes était devenu un trop gros couteau suisse, dans un marché où il ne faut qu’une seule lame bien affûtée. iTunes permettait de télécharger des livres, séries, podcasts, films et donc Apple Music. C’était trop et avec une pratique du téléchargement devenue obsolète. Pour ne pas dire ringarde. Mais alors, comment on fait maintenant ?

Il va tout simplement falloir se tourner vers les différents services dédiés d’Apple. Apple Music est déjà en place depuis 2015 et Apple TV reste son pendant en matière de films et séries. Pour la lecture, l’application Livres ne porte pas son nom par hasard, de même que pour Podcasts, dont l’outil de recherche est annoncé comme redoutable !

C’en est donc fini de la bibliothèque média pour les trouver, pour les amener tous et dans le divertissement les lier. Au revoir iTunes, et merci pour tout !

Sources : 01net, Presse Citron, Ouest France

Par Sébastien Delecroix