SFR Actus
Des AirPods, oui, mais pas des contrefaçons !
Hardware

Que penser des "faux AirPods" ?

Des AirPods, oui, mais pas des contrefaçons ! © Prostock-studio / Adobe Stock

De plus en plus sur différents sites marchands, on peut retrouver de "faux AirPods", substituts des écouteurs sans-fil d'Apple, à très bas prix. Mais faut-il vraiment les acheter en espérant qu'ils feront l'affaire ?

Ces dernières années, les AirPods d'Apple se sont imposés comme véritables stars des écouteurs sans-fil. Impossible de sortir dans la rue sans voir des dizaines de personnes avec ces petites tiges blanches pendues aux oreilles. Et pour cause : plus de 60 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde en 2019. Mais voilà, le problème, c'est qu'ils ne sont pas donnés.

C'est pour cette raison que çà et là, sur les différents sites marchands en ligne, on a vu apparaître des appareils qui leurs ressemblent énormément. Des écouteurs sans-fil qui reprennent le même design ou presque que les petits objets d'Apple et proposent globalement le même service. La grande différence c'est le prix. Environ 230 euros pour des AirPods, 280 euros pour des AirPods Pro et seulement une trentaine, voire parfois dizaine d'euros pour les "faux AirPods". Où est l'arnaque ?

60 millions de consommateurs alerte sur les faux AirPods

Le magazine 60 millions de consommateurs s'est penché sur la question et n'a d'ailleurs pas été déçu du résultat, ce qui nous pousse à tirer déjà une première conclusion : il y a clairement une arnaque et on vous déconseille fortement de tenter l'expérience.

Sur les sept modèles commandés par 60 millions de consommateurs, seuls quatre sont arrivés à bon port. Les trois autres n'ont jamais été reçus. Sur les quatre modèles restant, l'un d'entre-eux ne fonctionnait pas, alors même qu'il était supposé être neuf. Commander une contrefaçon d'AirPods, c'est donc plus d'une chance sur deux de ne rien avoir du tout et d'avoir gâché son argent.

S'agissant des trois exemplaires qui ont pu passer par la case test, le magazine de défense des consommateurs est sans appel : c'est un désastre. Le son est de piètre qualité, pire, il est dangereux pour l'ouïe. Avec presque pas de basses, bien trop d'aigus et un volume qui dépasse de 10 décibels la limite autorisée, ces contrefaçons ne sont pas homologuées aux normes et pourraient occasionner des dommages auditifs.

Quelle solution ?

Vous aurez donc compris : des faux AirPods, c'est un grand NON en lettres capitales. Que ce soit pour votre sécurité ou éviter les arnaques, mieux vaut s'en passer. Il est recommandé de plutôt opter pour des produits officiels, quitte à en payer le prix fort pour recevoir des écouteurs de qualité.

L'autre solution peut être de vous tourner vers une marque fiable, qui proposerait des tarifs un petit peu moins élevés. On pense notamment au concurrent principal d'Apple, Samsung, qui vend ses Galaxy Buds à moins de 150 euros, montant qui peut facilement passer sous la barre des 100 euros lors des périodes de promotions. Pour les plus petits budgets, on pense également aux JBL Free X, écouteurs sans-fil qui garantissent une très bonne restitution du son par une marque qui s'y connaît en la matière.

Parfois, il vaut mieux dépenser un petit plus pour protéger nos petites oreilles fragiles !

Sources : 60 millions de consommateurs, 01net

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur