Siri ne cesse d'évoluer ! Il devrait un jour vous proposer des traductions et parler santé.
Hardware

Siri : ce que révèlent les fuites concernant l’assistant vocal d’Apple

Siri ne cesse d'évoluer ! Il devrait un jour vous proposer des traductions et parler santé. © wachiwit / Adobe Stock

La firme à la pomme croquée, qui doit présenter ses grandes nouveautés dans sa fameuse Keynote ce mardi soir, à 19h heure française, a récemment fait l’objet d’une large fuite. Celle-ci concerne cette fois son assistant vocal, Siri. Il est notamment question de son évolution à travers de prochaines mises à jour, mais aussi de directives à l’attention de ses développeurs pour aborder des "sujets sensibles" tels que le féminisme…

Vendredi 6 septembre dernier, The Guardian a révélé avoir récupéré toute une série de documents internes d’Apple, levant le voile non seulement sur les projets de l’entreprise concernant Siri, mais aussi sur son controversé programme d’écoute, suspendu le mois dernier. Le quotidien britannique affirme en effet avoir reçu lesdits documents des mains d’un ancien sous-traitant, "mécontent des défaillances éthiques du programme", qui avait été embauché parmi des milliers d’autres pour "évaluer" les réponses apportées par l’assistant vocal aux requêtes d’utilisateurs.

Parmi ceux-ci figurent notamment, d’après The Guardian, les prochaines mises à jour de l’assistant vocal. La première, évoquée sous le nom de code "Yukon" et prévue dans le cadre du nouveau système d’exploitation du géant informatique, l’iOS 13, inclurait désormais Siri dans l’App Store et sur Shazam à travers l’Apple Watch. De même qu’elle lui permettrait dorénavant de répondre aux demandes du type "Joue Eddy de Pretto sur l’Apple TV", ou encore de lire les notifications de message à voix haute quand vous utilisez vos AirPods. Intéressant.

Ce n’est pas tout. Les documents mentionnent un autre nom de code : "Yukon +1". Il s’agirait selon le quotidien britannique d’une autre mise à jour future de l’assistant vocal, la firme à la pomme croquée voyant décidemment loin dans l’avenir. D’ici "l’automne 2021", Siri pourrait ainsi jouer au traducteur et au… médecin, se voulant en tout cas capable d’avoir une conversation avec son utilisateur sur des questions de santé. En outre, ces leaks feraient également état d’un "nouveau support hardware" pour "un nouvel appareil". Rappelons que de précédentes fuites concernant l’iOS 13 semblaient faire mention d’une paire de lunettes à réalité augmentée…

Siri, que penses-tu du féminisme ?

Outre l’évolution prochaine du fameux assistant vocal d’Apple, ce que révèlent ces documents c’est surtout comment l’entreprise de Cupertino a traité la mouvance #MeToo. Des lignes directives, dont les dernières dateraient de juin 2018 d’après The Guardian, auraient en effet signalé aux développeurs comment réécrire le programme pour permettre à Siri d’aborder de tels "sujets sensibles". "Siri doit rester prudent lorsqu’il s’agit de contenu potentiellement controversé", aurait-il ainsi été indiqué, précisant, tout en soulignant l’importance de la neutralité, que l’assistant vocal peut "détourner", "ne pas engager" ou encore se contenter d’"informer" quand on lui pose une question directe sur ces sujets.

C’est pourquoi Siri parlerait aisément d’"égalité", sans toutefois jamais prononcer le mot "féminisme". En contrepartie, mouvement #MeToo oblige, il aurait aussi revu ses réponses face au harcèlement sexuel… Avant, d’après The Guardian, les petits malins qui traitaient Siri de "put*" s’en sortaient avec une réponse, voulue rigolote on imagine, mais en réalité bien maladroite : "Je rougirais si je pouvais." Or l’assistant vocal aurait, après avoir subi de nombreuses critiques, changé de position pour maintenant dire, tout en restant poli : "Je ne répondrai pas à cela."

Siri, que penses-tu de la confidentialité ?

Enfin, cette fuite est aussi la preuve de l’étendue du programme d’écoute controversé d’Apple. Car selon le quotidien, ceux que l’on appelle les "évaluateurs" de Siri auraient vérifié, en tout juste 3 mois, pas moins de 7 millions d’extraits tirés des seuls appareils iPad de la marque. Et, parmi les documents leakés, figureraient des captures de requêtes faites à Siri par les utilisateurs, ainsi que les réponses apportées par l’assistant vocal. Lesquelles contiendraient parfois des informations personnelles comme des noms et numéros de téléphone.

Qu’avait prévu Apple pour protéger les données de ses clients ainsi dévoilées à ses "évaluateurs" ? Un email en début de contrat d'après The Guardian : "Il est de la plus haute importance qu’AUCUNE information confidentielle concernant les produits sur lesquels vous travaillez (...) soit communiquée à quiconque en dehors d’Apple, y compris (...), en particulier, la presse." L’entreprise à la pomme croquée a depuis entièrement revu son programme, mettant notamment fin à l’écoute des enregistrements par des sous-traitants et demandant dorénavant l’accord au préalable des utilisateurs.

Source : The Guardian

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur