DJ Koh président et directeur général de Samsung Electronics présente le Galaxy Fold en février 2019, premier smartphone pliable.
Innovations

4 questions sur les smartphones pliables

DJ Koh président et directeur général de Samsung Electronics présente le Galaxy Fold en février 2019, premier smartphone pliable. © SAMSUNG

2019 sera connue dans l’histoire pour l’arrivée des smartphones pliables. Comment ça marche, à quoi ça sert, combien ça coûte : voici quatre questions que nous nous posons sur les smartphones pliables.

Smartphones pliables : comment ça marche ?

Pour faire simple, les diodes de l’écran ont été miniaturisées à tel point qu’elles sont complètement indépendantes les unes des autres. Elles peuvent donc plus facilement s’adapter aux différents changements de formes.

L’autre point important, c’est que les écrans ne sont plus en verre, mais en plastique. Ce qui les rend flexibles, contrairement à votre téléphone actuel, ce que vous constatez bien lorsque vous le faites tomber. Il est donc possible de les courber sans risquer de compromettre votre téléphone.

À quoi ça sert ?

Avec l’arrivée des smartphones, l’objectif était clairement d’apporter plusieurs utilisations à un seul objet. Un téléphone ne sert plus uniquement à téléphoner, comme son nom l’indique, mais aussi à aller sur internet, à gérer votre agenda, vous sert de réveil, à écouter de la musique. Bref, il est devenu le centre de votre vie.

Cette course au tout en un n’est toujours pas terminée. Le problème, c’est que les smartphones sont relativement petits. Mais s’ils étaient plus grands, on ne pourrait pas les glisser dans notre poche. En devenant pliables, ils deviennent alors grands et petits en même temps. Vous aurez alors une tablette comprise dans votre smartphone, sans changer d’appareil.

Combien ça coûte ?

Là, on arrive sur le gros hic. Autant vous dire tout de suite que le smartphone pliable à 1€, ce n’est pas pour demain, ni même pour après-demain. À l’heure actuelle, Samsung a décidé de commercialiser son premier prototype au prix de 2 000$, soit un peu moins de 1 800€. On espère que vous étiez bien assis avant d’apprendre cela, ça vous aura évité une chute vertigineuse. Il ne sera pas disponible tout de suite en Europe puisqu’il sera vendu dans un premier temps exclusivement en Asie et aux États-Unis.

Mais ce n’est pas tout ! Si vous pensiez que Samsung avait atteint les sommets, Huawei a réussi à faire encore mieux. Son Mate X sera vendu pour la somme de 2 300€ environ. Soit un prix supérieur au salaire mensuel net de 70% des français.

Quels sont les inconvénients ?

Un smartphone parfait, ça n’existe pas encore. Il n’y a qu’à regarder la section juste au-dessus, les prix exorbitants annoncés constituent déjà un inconvénient de taille. À un tel montant, cela annonce déjà la couleur : ce genre de téléphone n’a pour l’instant pas été prévu pour le grand public. Il est plutôt destiné aux experts en la matière, les pionniers, les technophiles qui consacrent un budget tout particulier aux nouveaux accessoires. Et si le produit est approuvé, les prix chuteront en conséquence.

Autre point important, la taille du téléphone. Pour la plupart, les écrans des smartphones mesurent entre 5 et 5,5 pouces (12,7 - 14cm). Une dimension relativement confortable pour toute utilisation. Format replié, la nouvelle génération devrait mesurer 4,5 pouces (10.1cm) lorsqu’il est fermé, pour 7,3 pouces (17.8cm) en format déplié. En somme, d’un smartphone à une taille optimale, on arrive vers un smartphone trop petit replié, comme ceux d’il y a 10 ans, mais trop grand déplié, comme une tablette. Pas franchement pratique.

Si les smartphones pliants étaient sortis il y a 5 ou 10 ans, ils auraient pu être un succès monstre. Si cette première génération n’est pas idéale, la prochaine ou celle d’après sera probablement plus réussie. Souvenez-vous que ce n’est qu’à partir du troisième modèle qu’iPhone et Samsung Galaxy ont brillé et se sont réellement démocratisés.

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur