Les lentilles connectées, l'avenir du smartphone ?
Innovations

Bientôt un œil bionique grâce à des lentilles connectées ?

Les lentilles connectées, l'avenir du smartphone ? © metamorworks / Adobe Stock

Une start-up américaine essaye de développer une nouvelle technologie de lentilles connectées, pour nous offrir des yeux bioniques.

Et si depuis le début, le futur ce n'était pas les lunettes connectées, mais les lentilles connectées ? C'est du moins ce que pense Mojo Vision, une entreprise californienne qui veut nous débarrasser de nos smartphones. La start-up a rassemblé des anciens ingénieurs de Google, Amazon, Apple et Microsoft, pointures en la matière, pour tenter de mettre au point un premier prototype. Un seul objectif : "Donner aux gens des super-pouvoirs pour qu'ils puissent être meilleurs qu'ils ne le sont naturellement", comme l'explique Mike Wiser, co-fondateur de Mojo Vision.

Il s'agirait donc d'une interface visuelle, directement adaptée à l'œil de l'utilisateur, qui permettrait d'afficher tout un tas d'éléments en réalité augmentée et, bien entendu, un écran. Consulter ses mails, trouver son chemin, capter ses messages et questionner sa mère, tout ça, depuis sa pupille ! "Tout comme vous verriez du contenu si vous aviez en main un téléphone portable ou si vous portiez une paire de lunettes de réalité mixte, les informations s'affichent sur votre rétine grâce à la lumière. C'est un dispositif très discret et, la plupart du temps, on oublie qu'on le porte", précise l'un des fondateurs.

Une technologie plus que miniature

Mais ce n'est pas là le seul objectif de Mojo Vision. Une telle technologie pourrait également permettre aux personnes atteintes d'une déficience visuelle d'améliorer leur vue, notamment en améliorant les contrastes, les couleurs ou en mettant l'accent sur certains détails.

Pour atteindre son but, la start-up a dû se livrer à un travail de miniaturisation extrême : un écran, situé au centre de la lentille, qui n'est pas plus gros qu'une pointe de stylo bille. À terme, il s'agirait de l'écran le plus dense jamais conçu, présentant une résolution exceptionnelle de 14 000 pixels par pouce, là où l'iPhone 11 n'en propose que 326. Une véritable prouesse technique. Le tout, contrôlé et alimenté depuis un bracelet, attaché au poignet de l'utilisateur.

La lentille connectée a été présentée pour la première fois au CES 2020 de Las Vegas. S'il ne s'agit pour l'instant que d'un prototype, il est suffisamment avancé pour faire monter l'excitation et annoncer un bel avenir à l'informatique invisible.

Sources : Fast Company, Korii, RTL

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur