SFR Actus
Innovations

Comment la technologie AMP veut dynamiser nos messageries

Qu'est-ce que la technologie AMP © BillionPhotos.com / Adobe Stock

Si vous trouvez que vos pages internet mettent trop longtemps à s’afficher, ces trois lettres correspondant à une technologie développée par Google peuvent vous changer la vie.

Si vous trouvez que vos pages internet mettent trop longtemps à s’afficher, ces trois lettres correspondant à une technologie développée par Google peuvent vous changer la vie.

Le TGV du web

L’acronyme est en lui-même suffisamment évocateur : Accelerated Mobile Pages. Initiée depuis 2015 par Google, cette technologie en open source permet un chargement plus rapide des pages consultées. Pour cela, elle permet de créer du contenu statique pour un rendu rapide, grâce à trois parties bien distinctes.

Il y a tout d’abord l’AMP HTML. Pour rappel, le langage HTML est celui considéré comme de base sur le web. L’AMP permet de produire des contenus enrichis davantage élaborés qu’avec le simple code HTML. Ensuite, il y a AMP JS, pour JavaScript, qui permet un affichage rapide des pages AMP HTML. Et enfin, un système de cache, sobrement baptisé Google AMP Cache, qui permet de fournir ces fameuses pages HTML.

À la base, la technologie AMP a été conçue par Google pour répondre à la création des articles par Facebook. Ceux-ci permettent de publier et même de mettre en page, un article très facilement sur ses pages pro ou perso. Il est possible de l’illustrer, d’y “embeder” des contenus de tous les réseaux sociaux, et d’y mettre des liens hypertextes. Bref, un mini-Wordpress ultra intuitif et disponible facilement pour tout le monde, permettant de créer du contenu sur Facebook, et de toucher directement sa cible. D’où la réponse de Google avec l’AMP : pour que les gens ne restent pas que sur Facebook, mais continuent d’utiliser leur navigateur, il fallait que le chargement des pages soit plus rapide. De très nombreux sites ont adhéré à cette technologie, dont CNN, ABC, Fox News ou The Washington Post. Et après avoir dopé les pages web, l’AMP va venir booster les mails !

Google se mail de vos affaires

Google a en effet annoncé fin mars que la technologie AMP allait débarquer dans Gmail, son service de messagerie. Mais cette, fois, le but de la manœuvre n’est pas d’accélérer les temps de chargement, non. Il va plutôt s’agir de rendre les mails plus dynamiques et interactifs. Pour cela, Google mise sur de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, dans Google Docs, il est possible de mettre des commentaires sur des documents partagés avec d’autres personnes sur Google Drive. Pour cela, on reçoit la notification sur Gmail, et il faut ensuite ouvrir le document dans Google Docs pour pouvoir consulter les modifications apportées, et y répondre. Et bien ça, c’était avant. Avec l’AMP dans Gmail, il sera possible de publier ses commentaires, questions ou corrections directement dans son mail. Google annonce également qu’il est possible de répondre à des questionnaires ou consulter les catalogues de commerçants, toujours directement depuis son mail. Et même de passer commande, sans avoir à se rendre sur le site du vendeur. Un peu comme se faire livrer à domicile, en somme…

Pimp my mail

Autre nouvelle possibilité, celle de pouvoir intégrer et/ou interagir directement depuis son mail. Auparavant, pour embellir votre mail d’images rigolotes et à propos pour montrer à quel point vous avez du répondant et le sens de l’humour, vous pouviez afficher des images dans le corps de vos mails, et même des gifs, pour encore plus de folie visuelle. Vous allez pouvoir monter d’un niveau en termes d’interaction et d’engagement. Car grâce à l’arrivée de l’AMP dans Gmail, Google annonce la mise en place de partenariats avec certains sites. Ainsi vous pouvez maintenant répondre à une invitation Doodle depuis votre mail, envoyer des vignettes qui vous intéressent via Pinterest, ou même -et surtout- réserver vos vacances directement sur Booking.com. Bref, votre adresse mail va devenir bien plus qu’une simple messagerie…

Sources : Numerama, Clubic

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur