SFR Actus
Innovations

Le smartphone pliable d'Escobar interdit de CES 2020

Le smartphone pliable délirant du frère de Pablo Escobar. © Escobar Inc.

Roberto Escobar, le frère de Pablo Escobar, n'a pas été autorisé à présenter son smartphone pliable au gigantesque salon de Las Vegas.

Il y a quelques semaines déjà, nous vous parlions de ce nouveau smartphone déluré : le Escobar Fold 1. Un téléphone pliable à l'image de ceux développé par Samsung, Huawei ou encore Motorola, créé par nul autre que le frère de Pablo Escobar, Roberto.

Un mobile lancé aux prix (très) bon marché, de 350 et 500 dollars, là où les autres modèles du genre coûtent généralement autour de 2 000 euros. Un produit qui a pour seul objectif de faire un pied de nez à Apple qu'Escobar semble détester : "Ils dupent les gens en vendant aux consommateurs des téléphones, qui ne valent rien, excessivement chers. Mes avocats sont prêts depuis un moment, mais avant de les poursuivre en justice et ainsi rendre l'argent qu'ils doivent aux gens, je voulais leur montrer que mon produit est bien meilleur", expliquait avec ferveur le frère du grand magnat du crime à Digital Trends, en décembre dernier.

Escobar n'ira pas au CES 2020

Le CES 2020, grand rassemblement annuel des plus grands constructeurs du monde de la Tech, à Las Vegas, sonnait donc comme l'opportunité parfaite pour que Roberto Escobar présente officiellement son smartphone pliable premier prix au grand public. Sauf qu'il en a tout bonnement été interdit d'accès, et ce n'est pas parce qu'il est le frère de l'un des criminels les plus célèbres de l'histoire.

Contactés par le magazine Cnet, les organisateurs du salon ont expliqué que la présence de Roberto Escobar et de son smartphone n'était pas "convenante" pour l'événement. S'il n'a pas été apporté de précisions supplémentaires, on peut supposer que cette décision soit fondée sur le fait que la promotion du Escobar Fold 1 se fait quasi-exclusivement au travers de clichés érotiques de mannequins en lingerie, ou avec des photos de Pablo Escobar en personne, pour rappel, décédé depuis 1993.

De son côté, le frère du bandit ne voit pas les choses de cet œil. "La position dominante de Samsung et des autres majors de la Tech minent nos efforts et nous voient clairement comme des menaces majeures pour leur existence", explique-t-il. Pour lui, ça ne fait aucun doute, il s'agit d'un complot orchestré par les grandes firmes qui le voient comme un concurrent sérieux...

Reste que Roberto Escobar n'a pas réussi à obtenir gain de cause et qu'il n'aura pas pu présenter son smartphone pliable au CES 2020 de Las Vegas, ni-même expliquer comment il réussit à le vendre si peu cher.

Sources : Escobar Inc., Digital Trends, Clubic, Cnet

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur