SFR Actus
Innovations

Un écran auto-réparant développé par Apple ?

Apple a déposé un brevet pour développer des écrans aux capacités régénératrices © Rokas Tenys / Shutterstock

Les constructeurs de smartphones sont constamment à la recherche de nouvelles idées pour leurs prochains appareils, et déposent regulièrement des brevets innovants. Comme Apple, qui serait donc en train de travailler sur des écrans aux capacités regénératrices. Explications.

Plus le temps passe, plus on se rapproche du futur. Ce qui peut souvent s'observer par les progrès technologiques, notamment en matière de smartphones.

Il y a encore quelques années, le concept du smartphone pliable tenait uniquement de la science-fiction. Et pourtant, depuis 2019 et la sortie du Samsung Galaxy Fold, ces mobiles d'un nouveau genre commencent tout doucement à se démocratiser dans nos poches, tandis que d'autres innovations sont encore à l'étude (le téléphone transparent de Samsung, les écouteurs qui se rangent dans le smartphone de Xiaomi...). Justement, il semblerait que dans le cadre du développement du premier iPhone pliable (pas prévu avant 2023), Apple ait déposé un brevet aussi étonnant qu'innovant : il concernerait des écrans auto-réparants.

"Electronic Devices With Flexible Display Cover Layers". Ce nom à rallonge, et peut-être compliqué à comprendre quand ses derniers souvenirs de cours d'anglais datent de la LV2 au collège, est le nom de la technologie présentée par Apple dans un brevet déposé auprès de l'USPTO, l'Office de dépôt des brevets et des marques aux États-Unis. Elle permettrait aux dalles des iPhone et iPad d'avoir des capacités régénératrices, qui pourraient réduire les dommages observés sur les écrans flexibles et pliables. D'accord, mais comment ? D'après Phone Arena, le brevet évoque un écran constitué de plusieurs couches, qui pourrait utiliser plusieurs moyens, commme la chaleur, pour réparer des dégâts mineurs (rayures, petites bosses) sur les appareils :

“La couverture de l'écran peut inclure une couche d'élastomère dans la zone de pliage pour une flexibilité accrue. L'auto-guérison peut-être initiée ou accélérée par l'application externe de chaleur, de lumière, de courant électrique ou d'un autre stimuli”.

Il ne faut donc pas espérer une capacité régénératrice capable de rendre lisse un écran explosé façon toile d'araignée, évidemment. Mais une telle technologie ne pourrait que prolonger la durée de vie de l'écran des iPhone, iPad, du moins pour les modèles pliables, qui semblent être les principaux concernés par cette innovation potentielle. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que les écrans auto-réparants sont mentionnés du côté de la marque à la pomme. En 2017, une rumeur circulait déjà sur les travaux d'une équipe de chimistes de l'Université de Californie, qui aurait mis au point un matériau composé de polymère élastique et de sel ionique, capable de permettre à un écran de se régénérer. À l'époque, on estimait que cette technologie pourrait équiper les smartphones à partir de... 2020.

A priori, il faudra encore attendre encore un peu...

Retrouvez le meilleur d'Apple, avec tous les modèles d'iPhone disponibles sur la boutique en ligne de SFR, comme l'iPhone 11 ou l'iPhone SE.

Sources : Phonandroid, Phone Arena, App System, Mac4ever

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur