Fake news : la Terre sera plate avec la 5G...
Internet

3 fake news sur la 5G

Fake news : la Terre sera plate avec la 5G... © jamesteohart / Adobe Stock

Avec un déploiement prévu pour 2020, la 5G est victime de plus en plus de "fake news". Rétablissons la vérité sur la question.

La 5G tue les oiseaux

Qu'on parle de 5G ou d'éoliennes, les oiseaux sont toujours pris pour cible de fausses informations. À chaque fois, c'est la même rengaine. Si on était jusqu'ici habitué à entendre que les gigantesques pales des éoliennes tuaient les oiseaux lors de leur migration (ce qui est bien évidemment faux), il se raconte désormais que la 5G ferait tomber les oiseaux comme des mouches (ce qui est évidemment tout aussi faux).

Reprise sans vérifications dans plusieurs médias, il se raconterait que de nombreux oiseaux, aux Pays-Bas, seraient morts de cause inconnue. Cela, après une expérimentation sur le futur remplaçant de la 4G. On parlerait ici de 337 étourneaux, une quantité non-négligeable, pour des faits qui se seraient déroulés entre octobre et novembre 2018.

Ces oiseaux sont-ils bien morts ? Malheureusement, oui. Mais pas à cause d'une quelconque expérimentation sur des réseaux mobile. Sur le site internet de La Haye, on peut lire : "Les oiseaux ont montré des traces de poison d’arbustes (ifs) et les chercheurs ont trouvé des produits de décomposition dans les oiseaux. Les baies rouges de l’if sont souvent consommées par les oiseaux, qui ne meurent généralement pas en les mangeant." Pour disculper encore plus la 5G, le maire de la ville a également révélé qu'aucun test n'avait été effectué dans les environs du parc où les oiseaux ont été retrouvés morts. La question est donc close.

Infertilité, autisme ou cerveau qui grille...

Oui, vous avez bien lu : tout ça. Lorsque la 5G aura été déployée, vous souffrirez de toutes ces maladies et peut-être plus encore. Ou pas... La 5G Appeal, pétition en ligne, estimait avoir réussi à prouver la dangerosité de ce futur réseau mobile au débit fulgurant. Le problème, c'est que le consensus scientifique n'est franchement pas d'accord avec elle.

Plus de 3000 études ont été menées sur les conséquences des ondes de la 5G sur la santé humaine. Toutes arrivent alors à la même conclusion : lorsque l'exposition aux ondes de la 5G respecte le seuil maximal fixé par l'Organisme Mondial de la Santé (OMS), il n'y a alors aucune preuve d'un quelconque risque avéré pour la santé.

Et pour cause : la 5G, c'est une onde du quotidien, comme celles émises par vos téléviseurs, votre radio, micro-ondes ou encore wifi. Il n'y a donc pas à vous inquiéter pour votre fertilité, la combustion spontanée de votre cerveau ni même pour un troisième bras qui pourrait éventuellement vous pousser dans le dos.

Poussée de fièvre chez les insectes

Saviez-vous que les insectes pouvaient avoir de la fièvre ? Voilà au moins ce que nous aura appris cette "fake news", relayée par le quotidien suisse Le Matin. Bien entendu, la source de cette hausse de température ne serait autre que la 5G. Le média écrit alors : "Des études ont montré que les fréquences utilisées par la 5G font grimper la température corporelle des insectes."

En réalité, il s'agit plutôt d'une interprétation hasardeuse d'une étude effectuée par la revue scientifique Nature. Après avoir étudié les bandes de fréquences et longueurs d'onde de la 5G, son auteur émet une hypothèse : "la puissance absorbée par les insectes [exposés à des champs électromagnétiques comme ceux de la 5G] devrait augmenter par rapport à celles des systèmes de communication sans fil actuels (3G et 4G)."

Il est important de noter deux choses. La première, qu'il s'agit là d'une hypothèse rédigée au conditionnel. Cela implique donc que le scientifique n'a pas réussi à confirmer cette théorie avec exactitude, cela en raison de l'impossibilité de réaliser une simulation complexe à cause "des capacités thermiques spécifiques des insectes." La seconde, c'est qu'il est mentionné une puissance thermique absorbée plus élevée et non-pas une fièvre effective menaçant l'écosystème...

Sources : Les Décodeurs, RTL, The Hague Online, Check News, Le Matin, Nature, RTL, Sciences et Avenir, Le Monde, Capital

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur