La 5G apportera une vraie différence par rapport à la 4G.
Internet

5G : quelles sont les différences avec la 4G ?

La 5G apportera une vraie différence par rapport à la 4G. © warrior3d / Adobe Stock

Avec un déploiement en 2020, on nous parle de la 5G comme d'une véritable petite révolution. Mais au fait, en quoi diffère-t-elle vraiment de la 4G ?

Un réseau plus rapide

La première grande différence entre la 4G et la 5G dont on vous parle beaucoup, c'est bien évidemment la rapidité du débit. Actuellement, on évalue la 4G à un débit autour de 150Mb/s. C'est à dire que c'est rapide mais qu'on peut faire encore mieux. Sur ce plan-là, la 5G réalise de petites prouesses fulgurantes. En multipliant par dix les chiffres de sa prédécesseure, on arrive à un débit de 1Gb/s pour le téléchargement et 500Mb/s en envoi de données.

Concrètement, qu'est-ce que ça veut dire ? Que tout va plus vite, tout simplement. Mais aussi que vos possibilités sont décuplées. Cela permettra un accès à la 4K, et pourquoi pas à la 8K sur vos smartphones. Cela devrait également faciliter les jeux en ligne, qui ne souffriront plus de lenteurs en raison de la mauvaise qualité du réseau. Et enfin, cela pourrait permettre aussi un meilleur accès au cloud. Tout ce que vous ne pouvez pas faire maintenant car vous trouvez votre réseau trop lent ou car les fichiers sont trop lourds et prennent beaucoup de bande passante, vous pourrez bientôt le faire avec la 5G.

La 5G plus intelligente que la 4G

Non, nous ne vous parlons pas ici de QI mais plutôt de la capacité du réseau à détecter et servir ses utilisateurs. Laissez-nous vous expliquer avec un exemple simple. Vous avez probablement déjà constaté, lorsque vous êtes à un festival de musique ou un événement rassemblant un grand nombre de personnes, que le réseau a tendance à saturer. Impossible d'aller sur internet ou d'envoyer des messages alors même que vous n'êtes pas au beau milieu d'une zone blanche.

Grâce à une meilleure exploitation de la bande passante, la 5G devrait réussir à garantir une meilleur distribution et stabilité du réseau, même lorsque de nombreux objets sont connectés sur une surface restreinte. Une révolution non-négligeable par rapport à la 4G.

Des temps de latence réduits

On rentre dans la partie un peu technique, mais qui promet une avancée intéressante : les temps de latence. Il s'agit de la durée entre une requête et son exécution et donc, le début de son téléchargement. Avec la 4G, il est de 0,27 secondes. C'est misérable. Mais avec la 5G, il sera de 0,01 secondes.

Concrètement, qu'est-ce que ça change pour les utilisateurs ? Pas grand-chose. C'est dans des champs bien spécifiques qu'il y aura un réel impact. En médecine, par exemple et plus particulièrement en télémédecine. Cela permettra aux chirurgiens d'intervenir directement à plusieurs milliers de kilomètres sur des événements fâcheux. Plus tard, les médecins pourraient directement opérer des patients sans être présents physiquement. Oui, dans quelques années, les chirurgiens aussi pourront faire du télétravail...

Sources : Franceinfo, Gemalto, Zone 5G

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur