Le cloud gaming, une nouvelle manière de concevoir la distribution à la demande de jeux vidéo.
Internet

C’est quoi le cloud gaming ?

Le cloud gaming, une nouvelle manière de concevoir la distribution à la demande de jeux vidéo. © Yakobchuk Olena

Après le cloud, voici le cloud gaming ! Mais quelle est cette nouvelle méthode de jeu qui apparaît comme étant l’avenir du jeu-vidéo ? La rédaction vous explique.

Vous connaissiez le cloud. Vous connaissiez les jeux-vidéo sur console. Laissez-nous vous présenter le cloud gaming, la rencontre de ces deux mondes. Ce mode de jeu est le futur des gamers. On vous explique ce que c’est, quelles sont ses possibilités et limites !

Le Netflix du jeu-vidéo

On ne va pas vous mentir, la meilleure manière de résumer le cloud gaming est de dire qu’il s’agit du Netflix du jeu-vidéo. Lancez-nous la pierre si vous trouvez qu’on fait des raccourcis mais c’est le meilleur moyen d’entrée en matière afin d’en expliquer le principe.

Le cloud gaming, c’est le jeu à la demande. Basé sur le même modèle que la VOD, il s’agit d’un service auquel vous vous abonnez, généralement à un prix fixe mensuel et qui vous donne accès à une base de données de jeux que vous pouvez consommer en illimité. Vous pouvez donc vous livrer au “binge-gaming” sans craindre de tomber à cours de jeu puisqu’il y a tout un catalogue qui vous attend.

Historiquement, le cloud gaming et la prochaine étape. Il y a eu les VHS, les DVD, puis la vidéo à la demande. Il y a eu les cartouches, les disques, il y aura donc le cloud gaming. L’impératif sera de posséder une connexion internet parfaite. Lorsque la 5G sera déployée, l’utilisation du cloud gaming sera optimale puisqu’elle sera plus performante que le Wi-Fi.

On en est où du cloud gaming ?

Plusieurs marques proposent déjà un catalogue de jeux-vidéo moyennant un abonnement. SFR JEUX est par exemple un service dont vous pouvez profiter afin de jouer à Lego Marvel Super Heroes, Life is Strange, Tomb Raider, ou encore Assassin’s Creed.

Mais ce n’est pas la seule offre. Sony, avec PlayStation Now, permet à ses utilisateurs de jouer sur leur PC à des jeux sortis précédemment sur PlayStation 3 ou PlayStation 4. Microsoft a de son côté lancé la Xbox One X.

Le problème du cloud gaming, c’est qu’il doit réussir à s’imposer face aux consoles plus traditionnelles. Les pratiques en matière de jeu-vidéo sont bien souvent ancrées à l’utilisation d’une console particulière. Il y a les amoureux rétro-pop de Nintendo, ceux qui préfèrent le réalisme avec la PlayStation et la Xbox, ou encore les experts sur PC.

Les joueurs sont une communauté divisée. Ils ont leurs préférences et sont attachés à leurs petites traditions. Le défi pour les entreprises qui souhaitent démocratiser le cloud gaming, au-delà des performances techniques, sera de réussir à rassembler les joueurs sur un seul et même support… Affaire à suivre !

Par Clément Capot