Le saviez-vous $1 L’utilisation d’un GPS génère des données personnelles de géolocalisation.
Internet

Comment vérifier les données cédées aux applications ?

Le saviez-vous $1 L’utilisation d’un GPS génère des données personnelles de géolocalisation. © zephyr_p

Les données. Nouveau nerf de la guerre. Dans une société de plus en plus connectée, les données sont devenues le principal enjeu économique pour les entreprises.

1984 3.0

Avec l’explosion des smartphones et le temps moyen passé connecté en constante progression, le but est simple : parvenir à cibler et anticiper les recherches et besoins des gens. Combien de fois avez-vous parcouru votre timeline sur Facebook et trouvé un lien sponsorisé vers un produit en rapport avec des pages internet que vous aviez consulté ? Ou encore et c’est plus flippant, vers un produit dont vous n’aviez fait que parler dans une conversation, même pas téléphonique ?

Les données des consommateurs sont ce que recherchent toutes les entreprises et pour y avoir accès, elles peuvent parfois s’affranchir de la légalité. On se souvient notamment du scandale Cambridge Analytica en 2018, qui avait vu l’entreprise utiliser les données de 50 millions d’utilisateurs Facebook durant la campagne de Donald Trump ou le référendum sur le Brexit. Mais parmi ces 50 millions d’utilisateurs, 270,000 seulement avaient donné leur accord, en répondant à un test de personnalité.

Lors de leur installation, certaines applications demandent l’accès aux photos, contacts et autres données personnelles contenues dans vos téléphones et tablettes. Pour savoir de quoi il en retourne, le mot-clef va être “paramètres”.

Paramètres Gims

Les paramètres, c’est un peu comme le bouton volume de votre téléviseur. Il faut savoir les régler convenablement.

Sur Facebook, vous allez pouvoir les trouver en cliquant sur la petite flèche, en haut à droite, à côté du point d’interrogation. Une fois “paramètres” sélectionné, dans le menu de gauche apparaît un onglet “apps et sites web”. En cliquant dessus, vous allez voir apparaître la liste des applications actives, expirées et supprimées liées à votre compte Facebook.

Sur les applications actives, cliquez sur “voir et modifier” pour découvrir à quoi elles ont accès. Et là, vous risquez d’avoir quelques surprises, en constatant que le quiz “Avec quel personnage d’Harry Potter pourriez-vous matcher ?”, que vous aviez fait pour faire plaisir à votre petite cousine amoureuse de Drago Malefoy, est encore autorisé à collecter vos données. C’est donc l’occasion de faire un peu de ménage, en modifiant les conditions d’accès, ou même carrément en supprimant l’application.

Depuis le scandale Trump, Facebook a d’ailleurs supprimé une catégorie appelée “applications que d’autres personnes utilisent”, qui montrait que vos amis pouvaient avoir accès à vos infos en utilisant des jeux ou sites liés à leur propre compte.

Grand ménage de printemps

Maintenant que vous avez fait le ménage sur Facebook, vous pouvez également passer le balai sur Google, Twitter et autres applications installées sur vos smartphones ou tablettes.

Pour cela, ouvrez l’application “Paramètres” de votre appareil. Sélectionnez “Applications et notifications”. À partir de là, à vous de sélectionner les applications dont vous souhaitez modifier les paramètres d’accès. La marche à suivre est la même sur Twitter, simplement en accédant aux paramètres de votre compte.

Enfin, concernant les sites internet que vous consultez, une fenêtre “le respect de votre vie privée est notre priorité” apparaît systématiquement, pour que vous puissiez justement configurer les données que vous acceptez ou non de transmettre. Très souvent, on est pressé et on clique sur “J’accepte”. Mais si on veut rentrer dans le détail en utilisant le bouton “afficher toutes les utilisations prévues”, alors on découvre la liste de tous les partenaires susceptibles de collecter vos données. Et ces listes sont longues comme le bras. Et pas celui d’un T-Rex…

Sources : BFM Business, RTL

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur