Disney+, c'est 10 millions d'abonnés en un jour, des milliers de comptes piratés en une semaine...
Internet

Disney+ : des milliers d’abonnés ont vu leur compte piraté

Disney+, c'est 10 millions d'abonnés en un jour, des milliers de comptes piratés en une semaine... © Disney+

La plateforme de streaming existe depuis une semaine à peine, qu’elle est déjà victime de son succès. Ou plutôt ce sont ses premiers utilisateurs qui le sont, des milliers d’entre eux ayant en effet été pris pour cible par des hackers qui ont détourné leurs identifiants afin de les revendre sur la Toile.

C’était l’événement de la semaine dernière. Un nouveau venu dans le milieu des services de streaming, et pas des moindres. Gare à Netflix et autre Amazon Prime : le géant aux grandes oreilles a débarqué avec tous ses classiques et blockbusters le 12 novembre dernier sur les petits écrans. Star Wars, Marvel, Pixar, ou encore les impérissables Simpson, tous sont réunis sur une seule et même plateforme dénommée en toute logique Disney+. Et celle-ci a donné la couleur d’entrée de jeu, en proposant dès le premier jour de sa sortie le premier épisode d’une nouvelle série tant attendue, The Mandalorian. Aussi a-t-elle, tout en n’étant pour le moment qu’accessible aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, franchi la barre symbolique et ahurissante des 10 millions d’abonnés… en 24 heures.

Un succès phénoménal, qui n’a pas été sans heurts. Malgré les critiques positives, notamment sur le feuilleton dérivé du fameux univers intergalactique de George Lucas, les premiers retours étaient teintés de nombreuses plaintes. À savoir, particulièrement, la rencontre de problèmes techniques largement dus à l’énorme flux arrivé d’un seul coup sur la plateforme. Mais aussi, et c’est plus embêtant, moult signalements de comptes hackés. Eh oui, les pirates n’ont pas tardé à vouloir bénéficier, eux aussi, de l’engouement sans précédent pour Disney+. Si certains ont tout simplement partagés des accès, gratuitement, d’autres les ont revendus pour trois à onze dollars (alors que l’abonnement n’en coûte pourtant que 6,99 par mois…) sur le dark web.

Entre faible sécurité et mauvais service client

C’est le site ZDNet qui a mené son enquête, ayant tout d’abord remarqué la pluie de doléances sur les réseaux sociaux. "Ça ne fait que 10 heures que Disney+ est en ligne et mon compte a déjà été hacké", se désole ainsi un internaute sur Twitter. "Les hackers ont changé l’email et le mot de passe", rapporte un autre au nom d’une amie, soulignant que "maintenant elle est complètement bloquée de son compte Disney+ prépayé pour 3 ans". Et d’ajouter : "Cela fait plus de deux heures qu’elle est en attente". Car, tandis que certains déplorent une évidente faille de sécurité, la gestion du problème par Disney se révèle aussi catastrophique. "Le lancement de Disney+ a été absolument horrible. Leur service client n’est d’aucune aide", se plaint ainsi un autre Twitto.

Alors que la maison aux grandes oreilles n’a pas encore répondu à la demande de commentaire sur le sujet de ZDNet, le site suggère à la nouvelle plateforme de mettre en place un système de double authentification pour contrer les cyberattaques visant à contourner les accès. De même qu’il préconise, en attendant, aux utilisateurs d’utiliser un mot de passe unique pour leur compte, soulignant que cela limitera la casse mais n’empêchera pas non plus un piratage par malware. De notre côté, on espère que Disney se penchera très sérieusement sur le sujet avant de déployer son service de streaming au reste du monde – et notamment chez nous, le 31 mars 2020…

Source : ZDNet

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur