Votre panier est vide
Internet

Et le mot de passe préféré des Français est…

Les mots de passe qui ne comportent que des chiffres, ou que des lettres, sont des plus faibles. © Waniza / Shutterstock

La société ExpressVPN a récemment présenté une belle infographie dévoilant une moins glorieuse information : les mots de passe les plus communs autour du globe. Si l’objectif est bien sûr de sensibiliser, on y découvre d’amusantes anecdotes concernant les habitudes des utilisateurs dans différents pays. Il y a des pépites, et le mot de passe préféré des Français en fait partie...

On ne le dira jamais assez : il est primordial de créer des mots de passe forts et uniques pour ses comptes en ligne, afin d’éviter de mauvaises surprises. Car un mot de passe dit "faible", soit aisément craquable, fera de son propriétaire une cible facile pour les filous du net mal intentionnés, les fameux hackers. Et ceux qui ont tendance à utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes seront d’autant plus embarrassés, que ceux-ci seront de facto tous exposés. Pourtant, malgré toutes les recommandations qui circulent, les habitudes ont la vie dure, comme en témoignent chaque année les classements des pires mots de passe utilisés.

Aujourd’hui, c’est un rapport d’un autre genre que l’on vous invite à découvrir. Une infographie plus spécifiquement, qui est aussi révélatrice que cocasse. Elle nous vient d’ExpressVPN, une société qui comme son nom l’indique propose des services VPN, autrement dit qui est spécialisée dans la sécurité et surtout l’anonymat des utilisateurs sur Internet. Celle-ci présente "les mots de passe les plus communs autour du globe", dévoilant d’amusantes préférences selon les zones géographiques. "Les mots de passe faibles sont un problème global – mais ils se présentent sous différentes formes selon les régions et les langues", peut-on lire en préambule, avant d’avoir "un aperçu des mots de passe fréquemment utilisés dans différents pays".

Notons tout d’abord qu’ExpressVPN a pris soin d’omettre toute une série de mots de passe, ceux qui sont réellement les plus utilisés dans le monde comme l’indiquent les divers classements annuels, mais qui sont par définition trop universels pour cette étude. À savoir tous les mots de passe du type "123456", "azerty" ou plutôt "qwerty" chez les anglophones. Ici, la société spécialisée dans le VPN a surtout voulu mettre en lumière les spécificités par nations. C’est ainsi que l’on découvre que, outre les mots de passe classiques précités, c’est le terme "doudou" qui est souvent favorisé par les Français. Que c’est mignon.

Les mots de passe qui ont un sens, aussi adorables ou drôles soient-ils, on oublie !

On constate par ailleurs qu’en Allemagne, on est plus pragmatique puisque c’est "passwort" qui est populaire, de même qu’au Danemark et en Norvège où c’est "webhompass", soit des termes qui se traduisent grossièrement par… "mot de passe". Alors que les Pays-Bas aiment souhaiter la bienvenue quand ils se connectent sur Internet, "welkom", au Royaume-Uni c’est curieusement un prénom qui a la faveur des utilisateurs, "ashley". On remarque aussi une vraie passion pour le football en Italie et en Croatie, où les mots de passe préférés sont respectivement "juventus" et "dinamo" (certainement pour le club Dinamo Zagreb, actuel premier du championnat croate pour la petite information). Et alors que dans certains pays on constate un petit effort pour rendre les mots de passe un peu plus forts - mais pas assez – en combinant des chiffres et des lettres ("mustang73" en Amérique Latine, "Indya123" en Inde…), la palme du mot de passe le plus romantique revient aux États-Unis : "iloveyou". Encore une fois, que c’est mignon.

Si cette infographie a ainsi de quoi faire sourire, soulignons malgré tout que son objectif est tout de même de sensibiliser le public. Tous ces termes, aussi adorables et amusants soient-ils, sont de toute évidence à bannir. Comme on l’a vu dans un précédent article, pour qu’un mot de passe soit vraiment sécurisé, il doit contenir à la fois des chiffres, des lettres, en majuscules et en minuscules, ainsi que des symboles (tout ce qui est ponctuation, tiret ou encore étoile sur le clavier). Pas seulement ça, mais il doit également être suffisamment long, idéalement plus de 10 caractères, pour devenir virtuellement incraquable. Enfin, comme on l’a dit en début d’article, mieux ne vaut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, mais plutôt utiliser des mots de passe différents pour chaque compte en ligne.

Certes, tout cela peut paraître fastidieux, mais c’est nécessaire pour s’assurer de naviguer en toute sécurité sur le web. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il existe aujourd’hui des gestionnaires de mots de passe pour nous faciliter la tâche… Rappelons d’ailleurs que c’est une solution comprise dans l’option SFR Cybersécurité, proposée en ce moment à seulement 1 euro le premier mois (puis 5 euros par mois, sans engagement).

Source : ExpressVPN

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice