SFR Actus
Internet

Internet : les bons réflexes pour naviguer en toute sécurité

La vigilance est de mise sur Internet, que vous surfiez depuis votre ordinateur, smartphone ou tablette ! © Wright Studio / Shutterstock

On la parcourt si souvent qu’on pense y être habitué. Pourtant la Toile peut nous réserver bien des mauvaises surprises. Arnaques, virus, piratage… De vilains mots qui se traduisent par de vrais calvaires, mais qui peuvent être facilement évités en faisant preuve d’un peu de vigilance. Ce mois d’octobre étant placé sous le signe de la cybersécurité, SFR Actus vous propose ainsi une petite révision des bonnes pratiques à adopter quand il s’agit de surfer sur le World Wide Web.

#1 De l’importance des mises à jour

L’exemple même d’une tâche que l’on a souvent tendance à remettre à demain (et après-demain, et après-après-demain…). Pourtant, les mises à jour ne vous veulent que du bien ! En plus de venir avec leur lot de nouvelles fonctionnalités et autres améliorations, il faut savoir qu’elles corrigent surtout des failles. Car les applications, logiciels, navigateurs web et systèmes d’exploitation auront beau être de plus en plus sécurisés, il y aura toujours des petits malins avides de trouver leurs nouvelles vulnérabilités. Aussi serait-il plus judicieux de ne pas se montrer trop réfractaire ni fainéant, et tout simplement les faire, ces satanées mises à jour. Cela vaut aussi, bien sûr, pour les précieux antivirus ! On n’a quand même pas besoin de vous dire que la vraie règle numéro 1 c’est d’en installer un, si ?

#2 L’art du mot de passe

Alors oui, on sait que la Toile en demande beaucoup. Entre les boîtes mail, les comptes bancaires, les réseaux sociaux, les sites de e-commerce, les plateformes de streaming maintenant, puis les espaces personnels EDF, Ameli, SNCF ou encore SFR… ça en fait des mots de passe à retenir. Et ça, c’est sans compter tous les contenus sécurisés imposés dans le cadre professionnel ! Aussi est-il tentant, on le conçoit, d’utiliser souvent le même, sinon de les rendre ultra simples à mémoriser, voire même de les noter… Pourtant c’est tout ce qu’il ne faut pas faire.

Véritables clés de vos comptes et autres données confidentielles, les mots de passe doivent être aussi sophistiqués, uniques et personnels que la clé de votre maison. Exit les suites de chiffres ou de lettres du type "1234" et "azerty", exit les prénoms de vos enfants et même leur date de naissance : privilégiez une combinaison longue et complexe, faite de majuscules et de minuscules, de chiffres et de symboles, difficile à craquer. Et surtout, ne la communiquez à personne, ne la notez pas sur un bout de papier, ni sur votre smartphone, et ne l’utilisez jamais plusieurs fois. Mais comment diable peut-on se souvenir de tels mots de passe, nous direz-vous ? Eh bien l’on vous invite à consulter dès à présent un autre article, par ici, dans lequel on vous donne quelques astuces mnémotechniques et efficaces !

#3 Gare aux pop-ups !

C’est LA plaie d’Internet. Les publicités ont absolument envahi la Toile, qu’elles soient sous forme de bandeaux sur un site, de contenu sponsorisé sur les réseaux sociaux ou, la pire de toutes, de pop-up. Et si la plupart sont certes agaçantes mais légitimes, il faut toujours être d’une grande vigilance car certaines (beaucoup, quand même) sont purement frauduleuses. Vous penserez acquérir un produit de marque à prix d’or, mais ne serez ainsi en réalité jamais livré. Pire encore, un simple clic sur ce type de contenu peut s’avérer dévastateur, ouvrant la porte de votre ordinateur à un virus, voire à un hacker prêt à hameçonner vos données. Alors mieux vaut réfléchir à deux fois, et mieux vaut même tout simplement résister à la tentation. Pour vous aider, pourquoi ne pas déjà installer tout simplement un bloqueur de publicités ? Ce n’est pas tant une question, mais plutôt une vive recommandation…

#4 Ne cliquez pas sur n’importe quoi, en fait

Il n’y a pas que les pop-ups dont il faut se méfier. Car malheureusement, les contenus frauduleux peuvent se cacher sous d’autres formes... Et il faut savoir que l’un des terrains de jeu préférés des malhonnêtes, ce sont les services de communication – le plus souvent des mails mais des textos aussi, ou encore les réseaux sociaux, ère ultra connectée oblige. La règle d’or à ce niveau-là, c’est de ne jamais cliquer sur un lien et encore moins télécharger un fichier provenant d’un expéditeur que l’on ne connaît pas (ou peu). Cela vaut aussi pour tout téléchargement sur la Toile d’ailleurs : que vous vouliez telle application ou tel logiciel, que vous souhaitiez changer de navigateur web, ou que vous ayez besoin d’un simple manuel d’utilisateur, il est absolument primordial de toujours aller les télécharger depuis le site officiel de la marque concernée. Comme ça, pas de mauvaise surprise.

#5 Faites preuve de discernement

À force de l’avoir rabâché depuis des années, et après avoir peut-être même été victime, nul doute que vous savez dorénavant vous méfier de mails qui promettent monts et merveilles. Remises (vraiment) incroyables, moyens faciles et rapides de gagner de l’argent, loteries et autres cadeaux ne tombent pas du ciel, alors ne tombez pas dans le panneau. Et malheureusement, il n’y a pas que les arnaques les plus évidentes dont il faut se méfier… Vous avez reçu un courrier électronique qui provient vraisemblablement de votre conseiller bancaire, vous demandant de renseigner des informations personnelles ? Passez votre chemin, c’est une tentative de phishing. Certes, les manigances peuvent être si bien faites qu’il est difficile de voir une arnaque au premier coup d’œil, mais partez d’un principe simple : jamais votre banque ne vous demandera des informations sensibles dans un espace non sécurisé !

#6 Assurez-vous de surfer sur des sites sécurisés

Ce qui nous mène à notre dernier point. Parce qu’au jour d’aujourd’hui, c’est difficile de faire autrement, quand vous devez effectivement renseigner des informations sensibles sur Internet, que ce soit pour vous connecter par exemple à votre compte bancaire, ou ne serait-ce que pour effectuer un paiement en ligne, assurez-vous bien d’une chose : c’est tout simplement de le faire en toute sécurité. Un seul coup d’œil suffit pour cela, au niveau de l’URL. Vous voyez le fameux code "http" en début de ligne ? Eh bien il faut qu’il y ait un petit "s" – synonyme, vous l’aurez compris, de sécurité – qui vienne s’y ajouter. Là, vous pourrez y aller en toute sérénité.

#PS : Bien sûr, tout cela vaut aussi pour votre tablette et votre smartphone !

Et pour encore plus de sécurité, SFR vous propose son service SFR Sécurité, un garde du corps numérique garantissant une navigation sécurisée, la protection contre le vol de données et un antimalware qui protège des applications et logiciels malveillants.

Source : Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur