SFR Actus
Internet

Les géants du numérique dévoilent leur chiffre d'affaires

YouTube n'a pas à se plaindre en 2019 ! © Prima91 / Adobe Stock

Combien ça gagne d'être un géant du numérique ? Réponse : beaucoup. Vraiment beaucoup.

Il y a des business qui n'ont pas vraiment à se plaindre, et pour cause : leur chiffre d'affaires se compte en milliards de dollars. Et si dans un premier temps, on pense aux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), ils ne sont pas les seuls à avoir les poches bien remplies.

Pour parler des plus gros, d'abord : Apple. Si les ventes d'iPhone et de MacBook accusent un certain ralentissement par rapport à l'année dernière, la marque à la pomme est sauvée par ses autres produits : iPad, accessoires comme Apple Watch et AirPods, ou encore son service de streaming Apple TV+ lancé en novembre dernier. Résultat des courses, un chiffre d'affaires bien confortable de près de 260 milliards de dollars en 2019.

Facebook, de son côté, peut difficilement rivaliser avec Apple en termes de chiffre d'affaires. Plus de 70 milliards de dollars engrangés en 2019, dont environ 98.5% proviennent de la publicité. Et c'est sans parler d'Instagram et WhatsApp. La grande différence avec la marque à la pomme, c'est que le géant des réseaux sociaux n'a pas à fabriquer de téléphone et a moins de frais, lui permettant ainsi de meilleurs bénéfices proportionnels.

YouTube et Tinder : des chiffres d'affaires inédits

Pour la première fois, les chiffres d'affaires de certaines applications ont été portés à la connaissance du grand public. C'est notamment le cas de YouTube, leader de l'hébergement de vidéos en ligne. "Afin d’offrir une meilleure vision de nos activités et des opportunités à venir, nous dévoilons désormais nos revenus avec plus de granularité en incluant Search, les publicités YouTube et Cloud", explique Alphabet, maison mère de YouTube et Google dans un communiqué. On apprend donc que la plateforme a généré 15,1 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2019, soit plus qu'en 2018 (11,1 milliards) et qu'en 2017 (8,1 milliards). La marque a préféré garder secrets les revenus engrangés grâce à YouTube Premium et YouTube Musique.

Du côté des applications plus modestes, mais à l'avenir confortable, on retrouve Tinder et son service de rencontres amoureuses. Il semblerait que former des couples, ça rapporte gros ! En 2019, l'application qui fait matcher ses utilisateurs aurait engrangé pas moins de 1,2 milliard de dollars. Un chiffre qui représente près de 56% des revenus de sa maison mère, Match Group, qui possède également OkCupid et Hinge et qui totalise des revenus annuels de 2,1 milliards de dollars.

Des montants pleins de zéros qui devraient encore grimper en 2020... Vous voulez gagner gros ? Devenez un géant du numérique !

Sources : Apple, Facebook, Frandroid, The Verge, Wall Street Journal, Siècle Digital

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur