Protéger ses profils internet avec un bon mot de passe : la solution pour éviter les piratages malveillants
Internet

Mot de passe : les erreurs de base à ne pas commettre

Protéger ses profils internet avec un bon mot de passe : la solution pour éviter les piratages malveillants © Adzicnatasa / Adobe Stock

Au siècle dernier, il y avait les cadenas, aujourd’hui il y a les mots de passe. Ce sont eux les gardiens de nos vies et données personnelles. Pour ne pas vous faire pirater, la rédaction vous explique quelles sont les erreurs à ne pas commettre et vous donne quelques astuces pour vous protéger.

Pas facile de trouver le mot de passe idéal pour sécuriser vos tous vos comptes (mails, réseaux sociaux, shopping…). Par flemme, vous seriez parfois tenté de mettre votre prénom ou votre date de naissance, ou quelque chose de complètement basique. Terrible erreur ! Avant toute chose et comme chaque année, SplashData a dévoilé en décembre 2018 les mots de passe les plus employés sur les douze derniers mois. Que cela vous donne une idée de ceux qu’il faut oublier immédiatement :

  1. 123456
  2. password
  3. 123456789
  4. 12345678
  5. 12345
  6. 111111
  7. 1234567
  8. sunshine
  9. qwerty
  10. iloveyou
  11. princess
  12. admin
  13. welcome
  14. 666666
  15. abc123

Vous l’aurez compris, les suites de chiffres basiques, on oublie. Les petits malins qui mettent “motdepasse” en mot de passe, on oublie. Les mots basiques, on oublie. Tout le monde a eu la même idée que vous et avec un code de sécurité aussi simple, vous êtes vulnérables. Autant ne pas mettre de mot de passe, c’est presque pareil.

Comment les pirates crackent les mots de passe ?

Pour accéder à vos comptes et violer votre intimité, les pirates utilisent des logiciels qui passent en revue les mots du dictionnaire de toutes les langues et les suites de chiffres les plus connues. Maintenant, vous comprenez pourquoi les 15 mots de passes ci-dessus sont inutiles.

Il existe également des programmes qui calculent toutes les combinaisons de caractères possibles et ainsi trouver la vôtre. Le problème, c’est que ça prend du temps. Plus votre mot de passe est long et complexe, plus il sera compliqué à générer. Voici, à titre d’exemple, combien de temps peut mettre un programme avant de trouver les combinaisons suivantes selon Dashlane :

  • raclette : 5 secondes
  • Raclette : 22 minutes
  • Raclette6 : 4 jours
  • R@clette6 : 4 semaines
  • R@clette/6 : 53 ans
  • =R@clette/6 : 5 000 ans

C’est quoi le mot de passe idéal ?

L’exemple ci-dessus vous montre que plus votre mot de passe est long, plus il est complexe et plus il sera long à cracker. Le mot de passe idéal ?

/K;6s)@+=>$!éç&

Avec 15 caractères, tous différents, une majuscule, une minuscule, un chiffre, des signes numériques, des ponctuations et des caractères spéciaux, il est le mot de passe quasi parfait. Pour le cracker, le programme pirate devra essayer pendant 11 quadrillions d’années. Sachant que le Big Bang a eu lieu il y a 13 milliards et demi d’années, ça vous laisse une idée à quel point vous ne serez pas là pour le voir.

Malgré tout, aucun mot de passe ne demeure inviolable. Le but étant de le rendre le plus long à cracker. Le mot de passe qu’on vous a montré ci-dessus, il est bien mignon mais il n’est pas forcément évident à retenir.

L’idéal, c’est que votre mot de passe fasse plus de 9 caractères, qu’il comprenne toute une diversité de caractères et qu’il n’ait de sens pour personne à part vous. Ah et on avait oublié de vous préciser que ce serait une bonne idée qu’il soit différent sur chaque site où vous vous inscrivez. Vous trouvez ça impossible ? On va vous aider.

Comment choisir votre mot de passe ?

On va commencer par vous donner une petite astuce pour trouver un mot qui ne veut rien dire, mais que seul vous comprenez. Prenez une phrase, votre réplique préférée de film ou de série, des paroles de chansons et ne retenez que les premières lettres de chaque mots et signes de ponctuation.

Par exemple, nous allons choisir la célèbre réplique de Game of Thrones, saison 2 épisode 7 : “You know nothing, Jon Snow !”. La première partie de notre mot de passe sera donc Ykn,JS!27 rien de bien sorcier puisqu’à chaque fois que nous l’écrivons, nous savons à quoi nous faisons référence : les premières lettres de la réplique et l’épisode dans lequel elle a été prononcée.

Pour terminer votre mot de passe et faire en sorte qu’il soit différent sur chaque site, vous n’aurez ensuite qu’à ajouter les trois premières lettres du site sur lequel vous vous inscrivez. Une liste d’exemples pour être bien sûr que vous nous suivez toujours :

  • Pour votre mail SFR : Ykn,JS!27sfr
  • Pour s’inscrire sur Twitter : Ykn,JS!27twi
  • Pour s’inscrire sur Instagram : Ykn,JS!27ins
  • Pour s’inscrire sur Meetic : Ykn,JS!27mee

Voilà, vous possédez maintenant un mot de passe extrêmement compliqué mais qui pour vous, a un sens personnel. Les pirates n’ont qu’à bien se tenir ! Pensez également à protéger vos ordinateurs et téléphones avec SFR Sécurité, pour télécharger, surfer et acheter en ligne avec l’esprit tranquille.

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur