Snapchat, Twitter, Instagram et Facebook, les quatre réseaux sociaux incontournables.
Internet

Projet Voldemort : comment Facebook a cherché à détruire Snapchat

Snapchat, Twitter, Instagram et Facebook, les quatre réseaux sociaux incontournables. © Aleksei / Adobe Stock

Dans un mystérieux "Projet Voldemort", Facebook a essayé de détruire un autre réseau social célèbre.

Avec Twitter, Snapchat est l'un des rares réseaux sociaux qui résiste à l'ouragan Facebook. Et pourtant, ce n'est pas faute du géant dirigé par Mark Zuckerberg d'avoir tout fait pour lui mettre des bâtons dans les roues.

Après avoir proposé, en 2013, la somme colossale de 3 milliards de dollars pour racheter Snapchat, avant de revenir à la charge en 2016, Facebook a commencé à imiter un certain nombre des fonctionnalités de son concurrent en guise de lot de consolation. Snapchat, agacé par ces pratiques est passé à la contre-offensive avec son Projet Voldemort. Une opération nommée, bien évidemment, en référence au seigneur des ténèbres dans la saga littéraire Harry Potter.

Facebook : celui dont on ne doit pas prononcer le nom

Ce Projet Voldemort serait en fait un dossier monté par Snapchat dans lequel le réseau social jaune poussin accumule les faits et indices qui prouveraient que Facebook a tenté de lui nuire, pratiquant de la concurrence déloyale. Ce rapport a ainsi été remis à la Federal Trade Commission, qui mène des investigations sur les potentielles entorses à la concurrence loyale.

Snapchat reproche notamment à Facebook d'avoir créé une application VPN nommée Onavo Project, disponible jusqu'en février 2019 sur tous les smartphones Android et iOS. La firme s'en serait alors servie pour détecter les tendances des utilisateurs de Snapchat pour aller les reproduire de son côté sur Instagram et Messenger.

Snapchat complètement occulté par Facebook

Le PDG de Snapchat, Evan Spiegel, aurait alors été informé de cette volonté de plagiat technologique. Lorsqu'il a refusé l'offre de rachat à deux reprises, Mark Zuckerberg l'aurait menacé de copier les plus grandes tendances de son réseau social. Et ça ne s'arrête pas là.

Toujours selon le Projet Voldemort, Facebook aurait alors tenté de faire disparaître toutes les références à Snapchat sur son autre réseau social photographique, Instagram. Ainsi, il aurait été demandé aux utilisateurs vérifiés de ne jamais insérer de lien redirigeant vers Snapchat. En cas d'entorse cette règle, ils perdraient leur certification et donc, par extension, leur statut d'influenceur.

Une liste d'éléments que la Federal Trade Commission examinera dans les semaines à venir et qui pourrait être lourde de conséquences pour Facebook.

Sources : The Wall Street Journal, 01net

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur