Swipe Night, la série interactive made by Tinder qui permet de faire des nouveaux Matchs grâce à une aventure... apocalyptique !
Internet

Quand Tinder s’inspire de Black Mirror...

Swipe Night, la série interactive made by Tinder qui permet de faire des nouveaux Matchs grâce à une aventure... apocalyptique ! © Tinder

Swipe Night, c’est l’expérience interactive hors du commun que proposera la fameuse application de rencontre à ses utilisateurs américains, dès le 6 octobre prochain. L'objectif ? Les aider à trouver l'amour bien sûr...

"Une aventure originale et interactive, première en son genre", "de nouveaux moyens de briser la glace", "une toute nouvelle façon de matcher"… C’est ainsi que Tinder présente le projet Swipe Night. Vous avez du mal à suivre ? Commençons par un petit récapitulatif des termes utilisés sur le réseau social.

Sur Tinder, on "swipe" pour (essayer de) trouver l’âme sœur. L’application de rencontre vous propose en effet d’autres utilisateurs susceptibles de vous intéresser. Balayez l’écran – ou "swipez" – à droite si un profil vous plaît, à gauche si vous préférez passer votre chemin. Viennent ensuite les "Matchs", le début de la réussite. Si vous avez swipé un profil à droite et que l’utilisateur derrière ce profil vous a également swipé à droite, voilà, vous avez "matché". Ce qui vous permet dorénavant d’interagir avec ce nouveau coup de cœur, voire de le rencontrer, à vous de choisir.

Alors, la Swipe Night annoncée consiste-t-elle en une grande soirée de balayage ? Non, c’est bien plus sophistiqué que cela. Il s’agit d’un rendez-vous hebdomadaire, une série interactive que pourront suivre les utilisateurs de l’application chaque dimanche d’octobre. Une série de six épisodes, réalisée par une certaine Karena Evans (à qui l’on doit quelques clips de Drake, notamment) et tournée à Mexico City avec de vrais acteurs, trois personnages qui suivront les participants dans l’aventure. Le tout pour un budget de plus de 5 millions de dollars. Rien que ça.

Le réseau social la présente ainsi :

"L’histoire Swipe Night est une aventure apocalyptique à la première personne, dans laquelle, à des tournants précis, les membres de Tinder peuvent décider de ce qui leur arrive par la suite. Et leurs choix impactent plus que l’histoire elle-même, ils auront un impact sur les futurs Matchs et les sujets de conversations, une fois l’aventure épique terminée."

Oui, vous avez bien lu : "une aventure apocalyptique" ! Parce que, comme l’estime Tinder : "Si la fin du monde était prévue pour bientôt, qui aurait envie de la passer tout seul ?" Ou comment motiver à rencontrer l’âme sœur pour des questions de survie…

Des Matchs basés sur des choix de vie ou de mort

Les résultats de l’expérience interactive seront donc ajoutés au profil des membres participants sur Tinder à chaque fin d'épisode/partie. C’est ainsi sur "des dilemmes moraux et des choix concrets", pris en sept secondes chrono, "sans retour en arrière possible", que les utilisateurs de l’application pourront dorénavant jauger les profils qui leur sont suggérés. Sans compter que, d’après le réseau social, cela devrait donner bien des "idées de conversations post-apocalyptiques à avoir avec vos futurs Matchs", dans la vraie vie cette fois.

D’autant que Swipe Night est un rendez-vous calibré pour la "Génération Z", celle des 18 à 25 ans qui constitueraient pas moins de la moitié de la communauté Tinder. "Nous le savons, cette génération parle de contenu, nous avons donc volontairement créé une expérience qui correspond à leur façon d’interagir", indique ainsi le directeur produit de la marque, Ravi Mehta, dans un communiqué. Et de préciser : "Les rencontres, ce sont avant tout des connexions et des conversations. Pour nous, Swipe Night était un bon moyen d’aller encore plus loin sur ces deux niveaux."

Ce concept a en tout cas de quoi intriguer. Mais force est de constater une ressemblance qui fait plutôt froid dans le dos avec quelques épisodes de Black Mirror, cette fameuse série Netflix qui imagine les dérives des nouvelles technologies dans un futur plus ou moins proche… On pense notamment à Bandersnatch, le film interactif, justement, qui demandait au téléspectateur de commander les actions du personnage principal – le confrontant, forcément, à des choix plus difficiles les uns que les autres. Puis à cet épisode de la saison 4, Pendez le DJ, dans lequel un jeune couple se retrouvait tributaire du "système" mis en place par un service de rencontre, sorte de Tinder de l’extrême…

Quoiqu’il en soit, avant d’en faire des cauchemars, sachez que ces rendez-vous Swipe Night ne seront pas accessibles pour nous autres Français. Ce sont les membres Tinder résidant aux États-Unis qui serviront de cobayes, pardon, qui pourront en profiter chaque dimanche du mois prochain, à compter du 6 octobre à 18 heures. L’avenir nous dira si l’expérience est fructueuse ou non !

Sources : Tinder, Variety

Par Jessica Rat