SFR Actus
Internet

Quelles différences entre les clés WEP, WPA et WPA2 ?

Il existe différents protocoles de cryptage pour sécuriser une connexion WiFi © antstang / Shutterstock

Au moment de se connecter au WiFi, il y a souvent des termes que l'on reconnaît, sans forcément comprendre ce qu'ils signifient. Parmi ceux-ci, WEP, WPA et WPA 2. Quelles différences, comment les activer, laquelle privilégier ? SFR Actus répond à toutes vos questions.

Nous vous en parlons régulièrement sur SFR Actus, la cybersécurité est quelque chose de primordial, et celle-ci doit être assurée pour toutes vos connexions. Notamment en ce qui concerne le WiFi. Au moment de relier vos appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes, consoles...) au WiFi domestique, vous avez probablement remarqué que certains termes apparaissaient. Le statut (connecté ou non), l'intensité du signal, la vitesse de connexion, la fréquence, mais également le type de cryptage. C'est là que l'on va pouvoir retrouver les fameuses clés WEP, WPA et WPA 2. Explications.

Profitez du meilleur WiFi grâce à la SFR Box 8
Profitez du meilleur WiFi grâce à la SFR Box 8

Pour vulgariser, le WiFi est donc une connexion sans fil à Internet, permettant aux appareils connectés de recevoir les données émises par votre box. Il est bien entendu inconcevable de laisser ces données libres comme l'air, permettant ainsi à n'importe qui à proximité de pouvoir s'y connecter. Voilà pourquoi différents types de sécurité sont mis en place, à commencer par le mot de passe, qui apparaît sur la box, et que vous pouvez personnaliser par la suite. Ce code est généralement baptisé "clé de sécurité WiFi", et les données émises sont naturellement cryptées. C'est là que l'on retrouve les clés WEP, WPA et WPA 2, qui sont des formes des protocoles de cryptage.

WEP (Wired Equivalent Privacy) : disons-le tout de suite, cette clé est à éviter, car elle est la plus vulnérable en terme de sécurité. Ce protocole existe depuis 1999, et ses failles font qu'il est de plus en plus rare, mais peut toutefois être encore utilisé. Théoriquement, il utilise un algorithme pour rendre une connexion sans fil aussi sécurisée qu'une connexion câblée, mais de nombreuses attaques au début des années 2000 ont prouvé sa grande fragilité. Encore une fois, le WEP étant loin d'être le plus fiable, il est plus que conseillé de le délaisser au profit du WPA, qui est normalement le plus répandu actuellement.

WPA (WiFi Protected Access) et WPA 2 : depuis 2003, ce protocole, qui en est donc à sa deuxième version (WPA 2), a été établi pour remplacer le WPE. La méthodologie est différente, offrant une sécurité supplémentaire, notamment en utilisant la fameuse authentificaiton via une clé hexadécimale à 64 chiffres, ou un code d’authentification de 8 à 63 caractères. C'est aujourd'hui le protocole standard, et normalement celui que vous pouvez retrouver sur votre connexion WiFi domestique.

Pour vérifier quelle clé utilise votre connexion WiFi, rendez-vous dans le menu WiFi de votre smartphone, tablette ou ordinateur. Séléctionnez votre connexion domestique, afin de faire apparaître les informations sur celle-ci. La dernière ligne concerne le type de cryptage. Normalement, c'est sur cette ligne que vous devez retrouver la mention WPA, potentiellement suivie d'autres lettres, comme PSK. Il est à noter que sur les box SFR, seul le WPA est utilisé, et que le WPA 2 est bien entendu encore plus sécurisé.

Pour une connexion 100% sécurisée, retrouvez toutes les offres box et WiFi sur la boutique en ligne de SFR.

Sources : WayToLearnX, PassTech

La Rédac'
La Rédac' Rédacteur