SFR Actus
Internet

Réseaux sociaux : 50% des enfants de 11 ans sont déjà dessus

Ils n'ont beau être autorisés qu'à partir de 13 ans, les réseaux sociaux attirent déjà la moitié des enfants à 11 ans. © Iakov Filimonov / Shutterstock

Ce chiffre, aussi surprenant qu'inquiétant, est apparu dans une récente étude s'intéressant aux habitudes numériques des Français de moins de 13 ans, l'âge pourtant requis pour pouvoir accéder aux réseaux sociaux…

Depuis leur arrivée sur la Toile, avec Facebook qui aura fait figure de grand pionnier au milieu des années 2000, les réseaux sociaux sont devenus partie intégrante de nos vies. En tout cas pour des milliards d'utilisateurs dans le monde, comme en a récemment témoigné l'incroyable panne globale subie par l'entreprise de Mark Zuckerberg, qui a laissé pendant 6 interminables heures tous les adeptes non seulement de Facebook, mais aussi d'Instagram et de WhatsApp en total désarroi…

Alors que la plupart d'entre nous a dû apprendre à naviguer ce nouveau type de plateformes, qui plus est sur de nouveaux outils - les smartphones -, les moins de 15 ans sont nés et ont grandi avec. Aujourd'hui, les enfants y sont même attirés de plus en plus jeunes, alors qu'ils sont malheureusement encore trop vulnérables pour ce type de contenus. Et vraisemblablement, l'âge minimum imposé non seulement par la plupart des réseaux sociaux, mais aussi par la réglementation française, n'y fait pas grand chose. En témoigne une étude récemment publiée par l'agence Heaven dans l'Hexagone, repérée par Le Figaro. Réalisée auprès de 2 000 enfants, celle-ci révèle que la moitié des individus âgés de 11 ans est déjà sur les réseaux sociaux, et qu'ils sont 70% à y être à l'âge de 12 ans.

Protégez votre famille avec SFR FAMILY!
Protégez votre famille avec SFR FAMILY!

Qu'y font-ils ? YouTube, Snapchat et Instagram sont les plateformes les plus populaires aux yeux de ce jeune public, suivies de TikTok et WhatsApp, bien devant les réseaux sociaux des "vieux", Facebook et Twitter, qui n'intéresseraient respectivement que 5% et 3,5% des sondés. Or comme vous le savez, ces médias peuvent non seulement exposer à des contenus sensibles, ils peuvent aussi être le terrain de jeu de personnes malveillantes... Rien que le fait de dévoiler des informations personnelles, notamment des photos, sans avoir réellement conscience des enjeux d'Internet peut s'avérer problématique. Sans compter l'impact psychologique qu'ont les réseaux sociaux sur les plus jeunes. D'ailleurs l'étude le révèle bien : 37% des enfants interrogés ont admis que ceux-ci pouvaient "avoir un impact négatif sur leur vie", comme le rapporte Le Figaro.

Le contrôle parental comme bouclier

Alors, que faire ? Sachant qu'il devient de plus en plus difficile de limiter l'utilisation de smartphones, tablettes ou ordinateurs à ces âges-là, ces outils étant devenus eux-mêmes trop ancrés dans notre société, et qu'il est de toute évidence aisé de créer des comptes avec de fausses dates d'anniversaire… La solution la plus simple, et fiable, reste sans doute le contrôle parental.

Avec SFR FAMILY! par exemple, une offre conçue à la base pour regrouper toutes les lignes mobiles et box du foyer, vous avez accès à une fonction de contrôle parental en béton, qui vous permet de définir des usages sur-mesure en fonction de l'âge de vos enfants. Instaurer des créneaux d'utilisation par exemple, ou même carrément bloquer des applications. De quoi protéger l'ensemble de votre famille, en quelques clics. Et en plus, c'est gratuit !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article consacré à cette offre SFR FAMILY!, ou bien vous rendre sur le site de l'Assistance SFR.

Source : Le Figaro

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice