TikTok, réseau social extrêmement populaire chez les jeunes.
Internet

TikTok : une menace pour la sécurité nationale ?

TikTok, réseau social extrêmement populaire chez les jeunes. © Aleksei / Adobe Stock

Le réseau social TikTok, très populaire chez les jeunes, se retrouve au cœur d'une controverse.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de TikTok. Réseau social lancé en Asie en septembre 2016, il mélange le partage de séquences musicales et de courtes vidéos humoristiques (façon Vine). Une recette qui cartonne, permettant à l'application de traverser les frontières et de s'installer sur les smartphones de la majorité des adolescents à travers le monde. Et comme bien souvent avec ce qui est populaire chez les jeunes, les inquiétudes à son sujet sont nombreuses. En cause, notamment, une potentielle menace pour la sécurité nationale de l'autre côté de l'Atlantique.

Les sénateurs américains dénoncent TikTok

Aux États-Unis, rien ne va plus. Deux sénateurs, Chuck Schumer et Tom Cotton ont mis en doute les bonnes intentions de TikTok. Selon eux, le réseau social collecterait les données des utilisateurs pour le compte du gouvernement chinois. "Au regard de ces inquiétudes, nous demandons à la Communauté du renseignement des États-Unis de conduire une évaluation du risque pour la sécurité nationale que pose TikTok et toutes les plateformes chinoises disponibles aux États-Unis", écrivent les deux sénateurs dans une lettre ouverte publiée dans le Washington Post.

Une affaire qui n'est pas sans rappeler celle de Huawei, constructeur de smartphones chinois, victime d'un embargo aux États-Unis pour les mêmes raisons. La firme est elle aussi accusée par le gouvernement américain de détourner les données personnelles de ses citoyens pour les remettre au gouvernement chinois.

TikTok, de son côté, nie toutes les accusations, refuse de commenter plus en détail cette attaque et affirme "s'engager comme une entreprise de confiance et responsable", annonce un porte-parole à The Verge.

TikTok, réseau favori de l'État islamique ?

Mais les problèmes de sécurité de TikTok ne s'arrêtent pas aux inquiétudes deux sénateurs américains. Selon le Wall Street Journal, il s'agirait d'une plateforme de prédilection pour l'État islamique, lui permettant de déverser sa propagande. Début octobre, près de 25 comptes liés à l'EI auraient été indentifiés avant d'être supprimés par le réseau social.

Ces comptes auraient alors parfaitement repris et intégrés les codes de TikTok, proposant des vidéos de propagande, parfois violentes, avec des filtres et effets qui sont la spécialité du réseau social.

Un élément particulièrement inquiétant, surtout lorsqu'on s'intéresse à la cible de TikTok : 500 millions d'utilisateurs mensuels dans le monde, près de 4 millions en France, composés à plus d'un tiers de personnes âgées de moins de 18 ans.

Sources : The Washington Post, The Verge, The Wall Street Journal, RTL

Par la rédaction SFR Actus
Par la rédaction SFR Actus