Même à Noël, il y a des virus !
Internet

Un logiciel malveillant vous invite... à une fête de Noël !

Même à Noël, il y a des virus ! © MNStudio / Adobe Stock

Un malware profite des fêtes de fin d'année pour infecter de plus en plus d'ordinateur.

Décidément, même pour Noël, les hackers ne prennent jamais de vacances. Et ils ont même réussi à trouver une petite combine pour propager leur virus de manière encore plus efficace.

Tout commence par un simple mail, à l'apparence candide, envoyé juste avant les fêtes de fin d'année. "Bonjour. Ci-joint, le menu de la fête de Noël de la semaine prochaine. Si tu veux ramener quelque chose, regarde la liste et fais-le moi savoir. [...] N'oublie pas de porter ton pull de Noël le plus ringard et laid lors de la soirée.", peut-on lire dans le courrier électronique.

Qui pourrait s'inquiéter de recevoir un tel message ? En pièce jointe, comme promis, un fichier ".doc" qui contient le menu des festivités. Que mangera-t-on cette année ? Du chapon ? Du foie gras ? Quelque chose de plus original peut-être ? On télécharge fissa le fichier présumé inoffensif pour vérifier. Doucement, le piège se referme...

Un cheval de Troie au menu du réveillon

C'est là que les ennuis commencent. Une fois le fichier téléchargé et ouvert, il est alors indiqué que ce document a été réalisé sous une autre version d'Office et qu'il faut autoriser les contenus actifs pour pouvoir y accéder. On ne sait pas trop ce que c'est alors on clique innocemment pour découvrir le programme de la soirée sans plus attendre.

Sauf que cette année, le père Noël est une ordure et il vous a offert un joli cheval de Troie qui infecte votre ordinateur. Au programme : vol de données bancaires, espionnage, envoi de spams et siphonnage de votre carnet d'adresse pour trouver de nouvelles victimes.

Un virus ingénieux et dévastateur nommé Emotet et créé par un groupe de pirate. Un mauvais coup qu'ils avaient déjà lancé l'année dernière et qui avait infesté de nombreux ordinateurs. Microsoft et le département de la sécurité intérieure des États-Unis font tout pour tenter d'enrayer Emotet. Difficile à détecter et complètement imprévisible, le logiciel malicieux compte parmi "les plus coûteux et destructeurs". Alors si on vous invite à une soirée de Noël et que vous avez des doutes sur la provenance de l'email, réfrénez votre curiosité et n'ouvrez pas le menu !

Sources : 01net

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur