SFR Actus
Internet

WhatsApp : que va-t-il se passer si vous refusez la mise à jour ?

WhatsApp va finir par devenir inutilisable pour ceux qui n'acceptent pas ses nouvelles CGU. © Tashatuvango / Shutterstock

De nouvelles conditions d'utilisation et politique de confidentialité ont été mises en place sur le célèbre service de messagerie instantanée, afin de permettre notamment le partage d'une partie des données personnelles de ses utilisateurs avec sa maison-mère, Facebook. Alors que cette mesure vient d'entrer en vigueur ce samedi 15 mai 2020, que se passe-t-il si vous refusez de consentir à ces nouvelles règles ? On fait le point.

Si vous utilisez WhatsApp, alors vous n'y aurez sans doute pas échappé. Depuis plusieurs semaines, une fenêtre pop-up apparaissait à l'ouverture de l'application mobile, informant d'une mise à jour concernant ses conditions d'utilisation et sa politique de confidentialité. Une mise à jour qui a fait des vagues depuis qu'elle a été annoncée, dès le mois de janvier dernier. Pour cause : elle doit notamment donner à Facebook, qui pour rappel avait racheté ledit service de messagerie instantanée en 2014, l'accès à une partie des données personnelles de ses utilisateurs. Et ce à des fins commerciales, l'utilisation de ces données permettant par exemple aux entreprises de créer des publicités ciblées.

Quel forfait mobile est fait pour vous ?
Quel forfait mobile est fait pour vous ?

Pour rappel, ces nouvelles règles devaient à l'origine être mises en place le 8 février dernier, mais, face à la gronde, l'échéance a été reportée afin de laisser davantage de temps au public pour mieux comprendre (et digérer) ces informations. Trois mois plus tard, nous y voilà : c'est ce samedi 15 mai 2020 que les nouvelles CGU entrent en vigueur. Dans le message précité informant de la mise à jour, les utilisateurs de l'application mobile étaient prévenus qu'il leur fallait "accepter ces conditions d'utilisation pour pouvoir continuer à utiliser WhatsApp après cette date". Alors que se passe-t-il concrètement si vous refusez toujours de vous plier aux nouvelles règles ?

Pas de suppression de compte, mais une utilisation (très) réduite du service

La plateforme de messagerie instantanée donne davantage d'informations dans le centre d'aide de son site officiel. Première remarque : "Le 15 mai, WhatsApp continuera de fonctionner normalement et personne ne verra son compte supprimé suite à cette mise à jour." En revanche, le service va devenir de plus en plus limité. Déjà, si vous n'avez pas encore accepté les nouvelles conditions d'utilisation, vous n'avez a priori plus accès à vos discussions… Ce qui peut être fâcheux, mais sachez que vous avez toujours néanmoins "la possibilité de répondre aux appels téléphoniques et vidéo entrants", comme le précise WhatsApp sur son site. Par ailleurs, mieux vaut activer les notifications, car via celles-ci vous pouvez encore accéder aux messages reçus et y répondre, de même que vous pouvez rappeler vos contacts en cas de coup de fil ou visio manqué.

Si certaines fonctionnalités de WhatsApp restent ainsi encore disponibles à ce jour, il faut savoir que ce ne sera plus le cas pour très longtemps. L'entreprise reste floue sur la date, mais claire sur ce qui va finir par arriver si vous n'acceptez pas ses nouvelles conditions d'utilisation et politique de confidentialité : "Après quelques semaines de fonctionnement limité, vous ne pourrez plus recevoir d'appels entrants ou de notifications, et WhatsApp cessera d'envoyer des messages et des appels sur votre téléphone." Autrement dit, la plateforme sera tout bonnement inutilisable. Mais notez que votre compte ne sera toujours pas supprimé à ce moment-là ; il ne le sera qu'après une inactivité de 4 mois, comme le veut la politique actuelle de WhatsApp.

Pour résumer, si vous souhaitez pouvoir continuer à utiliser le célèbre service de messagerie instantanée, vous n'aurez in fine pas d'autre choix que d'accepter les nouvelles conditions et donc de partager une partie de vos données personnelles avec Facebook et ses filiales, telles qu'Instagram. De quoi peut-il s'agir ? De votre numéro de téléphone, de données de transactions, d'informations sur vos interactions, ou encore de votre adresse IP. Notons que WhatsApp précise toutefois que vos conversations, elles, resteront bien confidentielles, "puisqu'elles sont chiffrées de bout en bout" et que "cela ne changera jamais".

Pour envoyer des messages à l'infini sans casser la tirelire, pensez au forfait 2h 100 Mo de SFR : comme son nom l'indique, c'est 2 heures d'appel et 100 Mo de données Internet mobile par mois, avec surtout SMS & MMS illimités non seulement en France mais dans toute l'Europe, pour seulement 3 euros par mois (pendant 1 an, puis 8 euros par mois).

Sources : WhatsApp, BFMTV

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur