Votre panier est vide
News

Une Apple Watch sauve sa propriétaire en aidant à diagnostiquer une tumeur au cœur

L'Apple Watch prend soin de votre cœur. © Apple

Cette nouvelle histoire incroyable nous vient du Maine, où une femme de 67 ans a été alertée par son Apple Watch d’un rythme cardiaque irrégulier. C’est ainsi grâce à la célèbre montre connectée qu’elle a pu être diagnostiquée d’une rare tumeur au cœur, qui aurait autrement pu lui être fatale.

On entend régulièrement parler d’histoires incroyables où l’Apple Watch, la star des montres connectées, sauve des vies. Souvent, c’est grâce à sa simple mais efficace fonctionnalité d’appel d’urgence qu’elle vient au secours de ses propriétaires, comme on a déjà pu vous le raconter sur SFR Actus, à travers ce cycliste qui a fait une mauvaise chute ou cette nageuse qui s’est retrouvée piégée dans des eaux glacées. Mais elle est capable de bien plus encore. Trop forte, la toquante de la marque à la pomme peut aussi alerter de potentiels problèmes de santé.

Ses différents capteurs enregistrent en effet de précieuses données, telles que les fréquences cardiaques et respiratoires, ou encore le taux d’oxygénation sanguin. Et grâce à ses algorithmes, l’Apple Watch sait interpréter ces données pour signaler toute anomalie, invitant alors ses utilisateurs à consulter un professionnel. C’est ainsi qu’une femme résidant dans le Maine, aux États-Unis, a pu être alertée d’un grave problème de santé…

C’est le média CBS News qui a relaté le fait divers ce mardi 19 juillet. Kim Durkee, 67 ans, venait à peine d’acquérir son Apple Watch que celle-ci commençait déjà à faire part de signalements inquiétants. La montre connectée aura réveillé sa propriétaire dès les premières nuits, indiquant un rythme cardiaque irrégulier. De quoi surtout agacer dans un premier temps cette dernière, qui s’est finalement décidée à agir après la troisième nuit, où "les chiffres sont montés un peu trop haut", comme elle en a témoigné sur la chaîne locale WBZ-TV du réseau CBS.

Un rythme cardiaque irrégulier, son seul symptôme seulement détecté par l'Apple Watch

"Je me suis dit : ‘tu sais quoi, va aux urgences, et s’ils te disent qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter, alors tu te débarrasseras de la montre’", poursuit-elle. Ainsi quelque peu incrédule au départ, Kim Durkee ne regrettera finalement pas sa décision. Car l’Apple Watch ne s’est pas affolée pour rien : les médecins ont effectivement détecté une rare tumeur, se développant rapidement, qui empêchait l’approvisionnement normal en sang du cœur, et aurait à termes pu lui causer un infarctus.

Opérée à la fin du mois dernier, Kim Durkee est dorénavant saine et sauve, grâce à son Apple Watch. Car sans celle-ci, elle n’aurait jamais remarqué qu’elle souffrait de fibrillation atriale, le seul symptôme de sa tumeur. Voilà encore une histoire qui se finit bien, et qui montre que la toquante numérique d’Apple n’est pas qu’un gadget. Comme quoi, la technologie a quand même du bon parfois.

Source : CBS News

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice