SFR Actus
Smartphones

Apple cherche comment évacuer l'eau des iPhone

Apple réfléchit à une solution pour évacuer l'eau contenue dans les iPhone © Austris Antons / Shutterstock

Même si les derniers modèles d'iPhone peuvent résister à l'immersion, Apple n'avait pas encore mis en place de système permettant à l'eau se trouvant dans les haut-parleurs de s'évacuer. Mais deux brevets récemment déposés par la marque à la pomme semblent indiquer qu'une solution est proche...

Comme le dit (peut-être) le dicton : "iPhone qui fait plouf, vacances qui tombent à l'eau". Faire tomber son téléphone dans l'eau est toujours une hantise, tant il contient d'informations privées et nécessaires.

Depuis l'iPhone 7 en 2016, Apple a rendu ses téléphones résistants à l'eau. À l'époque, ils pouvaient être immergés jusqu'à 90 cm de profondeur pendant 30 minutes sans dommage. Pour les derniers modèles, de la gamme iPhone 11, l'immersion possible va jusqu'à 4 mètres, pour une durée maximum de 30 minutes, toujours. Mais aucun système ne permet encore aux haut-parleurs d'évacuer l'eau entrée par immersion ou par humidité, et ce sous toutes ses formes : donc également gaz ou vapeur. Un manque auquel la firme de Cupertino semble chercher à remédier, en s'inspirant de qu'elle a déjà pu proposer pour ses Apple Watch...

Le site Patently Apple a découvert que la marque à la pomme avait déposé deux types de brevets auprès de l’USPTO, l'organisme qui traite les demandes de brevets aux États-Unis. Le premier reprend l'idée de ce qui se fait déjà pour les Apple Watch, rendue étanche quand passée en mode Eau, pour les séances de natation. Ce dispositif utilise la différence de pression entre l'extérieur et l'intérieur de l'appareil pour procéder à l'évacuation de tout ce qui peut être classé comme étant de l'humidité (eau douce, eau salée, gaz, vapeur....). C'est un peu technique, mais compréhensible.

La pression ou la chaleur pour évacuer l'eau des iPhone ?

En revanche, le second brevet est un peu plus compliqué à appréhender. Pour faire simple, il préconise l'installation de bobines magnétiques, qui émettraient de la chaleur afin de provoquer l'évaporation de l'humidité. À l'intérieur, certains éléments seraient recouverts d'enduit hydrophile. L'avantage de cette solution est qu'elle prend également en compte les cristaux laissés par l'eau de mer, et qui peuvent rester, même après évacuation. Le système ferait vibrer l'iPhone pour faciliter le rejet de ces cristaux microscopiques. Enfin, les deux brevets mentionnent la présence de filtres supplémentaires, pour empêcher au maximum l'accès aux haut-parleurs pour toutes les sortes de résidus.

Bien entendu, ces innovations seraient invisibles à l'œil nu, l'opération se déroulant au sein de l'iPhone et automatiquement. Mais elles permettraient de rassurer encore davantage les utilisateurs en cas "d'incident H2O", comme on dit peut-être dans le milieu...

Retrouvez tous les iPhone en vente au meilleur prix sur la boutique en ligne de SFR.

Sources : Frandroid, Apple, La Pomme Discount

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur