Apple va déployer une refonte de Plans, son application concurrente de Google Maps
Smartphones

Apple veut concurrencer Google Maps en 2020

Apple va déployer une refonte de Plans, son application concurrente de Google Maps © Denys Prykhodov / Adobe Stock

S'il y a bien un domaine dans lequel Apple n'est jamais parvenu à dépasser Google, c'est bien celui de l'application GPS. Mais la marque à le pomme souhaite se remettre sur le droit chemin...

"T'as regardé sur Apple Plans comment y aller ?"

Voici normalement une question que vous n'avez jamais trop entendu. En général, en termes de cartographie, les gens utilisent plutôt Google Maps, Waze ou Mappy. Disponible depuis 2007 et l'arrivée des iPhone sur le marché, Plans est l'application signée Apple, et pré-installée sur iOS. Même si jusqu'en 2012, elle était alimentée par... Google Maps. Et depuis sa prise d'indépendance, le service a été considéré comme loupé, avec de nombreux défauts. Une refonte semblait donc plus que nécessaire, et vient d'être effectuée aux États-Unis, avant d'arriver en Europe dans les prochains mois.

Bien conscient qu'il y avait des pépins dans la pomme, Apple n'a pas lésiné sur les moyens pour renforcer son application et tenter de refaire son retard sur Google Maps. La firme de Cupertino aurait ainsi dépensé plusieurs milliards de dollars pour le développement du nouveau Apple Plans, qui s'équipe de nombreuses nouveautés. Notamment Look Around, qui sera la version "Applesque" de Google Street View, et permet aux utilisateurs d'évoluer virtuellement dans les rues d'une ville reproduites en 3D, avec une grande fidélité promise. Voici à quoi cela ressemble :

Une option baptisée "Collections" permet de recenser ses adresses préférées, de même qu'une barre des adresses favorites. Des actions également disponibles sur Google Maps, et qui semblent donc confirmer qu'Apple a pris conscience du retard pris sur son "adversaire", et a souhaité le doubler grâce à d'autres ajouts plus originaux...

Arriver à bon aéroport

Avec par exemple l'affichage en temps réel de la position des transports en commun (de la même façon que sur l'application Uber ?), mais aussi la possibilité de partager avec ses contacts son heure d'arrivée estimée. Ce qui n'est qu'une option, évidemment. Sinon, comment trouver une bonne excuse quand on arrive en retard ? Notons aussi "Flyover", qui permet de survoler les métropoles comme si on était aux commandes d'un drone, le guidage vocal par Siri, ou encore "État du vol", qui permet à Siri d'afficher automatiquement toutes les informations de vol (horaires, terminal, porte d'embarquement...).

Et autre petit ajout pas dénué d'intérêt : celui de cartes de l'intérieur de bâtiments publics, comme des aéroports. Ce qui peut toujours s'avérer pratique, pour trouver les par exemple les toilettes quand on ne comprend pas un traître mot de la langue locale. Même si en général le logo est assez explicite...

Apple Plans propose d'afficher les cartes de bâtiments publics, comme les aéorports
Apple Plans propose d'afficher les cartes de bâtiments publics, comme les aéorports © Apple

Déjà déployée aux États-Unis, cette refonte d'Apple Plans devrait permettre à la firme américaine de rattraper Google Maps sur l'autoroute du succès.

Si on ignore encore quand et où elle sera mise en place en Europe, Paris et d'autres grandes villes françaises devraient vraisemblablement être concernées dans les prochains mois...

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur