SFR Actus
Smartphones

Apple veut fabriquer des iPhone 100% recyclés

Apple souhaite réussir à ne fabriquer que des iPhone avec des matériaux recyclés © DimaBerlin / Adobe Stock

Si la marque à la pomme démonte depuis quelques années ses anciens modèles pour récupérer des pièces détachées et recycler des matériaux, elle souhaiterait passer à la vitesse supérieure en la matière. Pour faire rimer économie avec écologie ?

Ce recyclage des pièces détachées, la firme de Cupertino l'a mis en place depuis 2016, et la présentation de Liam. Aucun rapport avec l'ancien chanteur d'Oasis : il s'agissait d'un robot recycleur, capable de démonter un iPhone pour récupérer sa batterie, son écran, sa coque, le tiroir pour la nanoSIM et la capteur photo.

Les modèles et les composants ayant changé depuis, Liam a été remplacé par Daisy. Situé dans l'usine d'Apple, à Austin, au Texas, ce nouveau robot a une énorme productivité, puisque parvenant à désosser 200 iPhone par heure. Et il travaille 24 heures sur 24, parce que quand on est un robot, pas besoin de pause pour manger ou aller au petit coin. Ce qui fait donc une jolie moyenne de 4800 par jour, et environ 1,6 million d'iPhone par an. Mais surtout, Daisy parvient à extraire de ces anciens modèles ni plus ni moins que 14 matériaux, envoyés ensuite à des sous-traitants s'occupant de leur nettoyage. L'objectif d'Apple sur le long terme serait donc de ne plus proposer que des iPhone 100% recyclés.

Ce qui peut paraître particulièrement compliqué. Car si Daisy parvient à recycler 1,6 million de téléphones par an, Apple a vendu environ 180 millions d'iPhone en 2019. Il faudrait donc que Daisy ait toute une famille de robots autour pour lui venir en aide (et ils pourraient s'appeler Donald, Riri, Fifi ou Loulou ?) et espérer tenir la cadence. Mais surtout, certains experts estiment que cela est impossible, pour la simple et bonne raison que les matériaux utilisés dans la fabrication d'un iPhone ne sont pas tous recyclables...

C'est pourquoi la firme penserait à récupérer des matériaux venus d'autres filières pour la fabrication de ses iPhone, et adapter le robot Daisy à d'autres industries, notamment l'automobile, les batteries des voitures électriques nécessitant beaucoup de lithium. En créant cet échange de ressources entre différentes industries, Apple pourrait donc tenir son objectif à long terme de ne fabriquer des iPhone qu'avec des matériaux recylés. Mais le processus devrait prendre longtemps à pouvoir soutenir la demande, et ne devrait pas être mis en place avant plusieurs années...

Sources : Phonandroid, Phonearena, BFMTV, News 24

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur