SFR Actus
Smartphones

Carte SIM ou eSIM : comment choisir ?

L'eSIM vient remplacer la carte SIM traditionnelle sur les smartphones. © denisismagilov / Adobe Stock

Alors qu'une nouvelle génération de carte SIM est en train d'apparaître, faut-il remplacer la sienne par une eSIM ?

Les cartes SIM, ces petites puces que l'on insère dans notre téléphone pour le rendre fonctionnel et bénéficier de notre forfait, sont de plus en plus petites ! D'une longueur d'environ 2,5cm, au fil des années, elles sont devenues Micro puis Nano et ne font aujourd'hui plus qu'un petit centimètre à peine. Prochaine étape : la disparition complète !

En 2020, il est désormais possible de posséder une eSIM, c'est à dire une carte SIM virtuelle. Opération notamment mise en place par SFR depuis le 14 janvier, moyennant des frais de service de 10 euros lors de l'installation. Alors, une grande question se pose : faut-il remplacer sa carte SIM par une eSIM ?

Qu'est-ce qu'une eSIM ?

L'eSIM, est une "carte SIM" virtuelle. Ce qui implique donc qu'à l'achat d'un nouveau mobile, il ne sera plus nécessaire d'insérer la petite carte dans l'appareil, mais simplement de télécharger directement sur le téléphone les données qui lui sont relatives. Ce n'est pas plus compliqué que ça.

La procédure pour en obtenir une est d'ailleurs très simple. Avec SFR, il suffit simplement de se rendre sur son Espace Client ou sur l'application SFR & Moi et opter pour la carte SIM virtuelle dans Commander une carte SIM. L'eSIM se matérialisera ensuite par un QR code envoyé par mail qu'il n'y aura qu'à scanner avec le smartphone sur lequel on désire l'installer.

Quels smartphones sont compatibles avec l'eSIM ?

Attention toutefois, tous les smartphones ne sont pas encore compatibles avec l'eSIM ! Pour l'heure, seuls les modèles les plus récents y ont accès. Cela concerne principalement les dernières générations d'iPhone et le Samsung Galaxy Fold. Retrouvez la liste des smartphones compatibles avec l'eSIM :

À terme, il faut donc s'attendre à ce que tous les futurs smartphones puissent accueillir une carte SIM virtuelle. Cela devrait être le cas pour les prochains téléphones qui arriveront sur marché comme le Samsung Galaxy S20 ou encore le Huawei P40 Pro. Pour l'instant, les différentes marques n'ont pas encore communiqué sur le sujet.

Pourquoi adopter l'eSIM ?

Voilà maintenant venue l'heure de la grande question : pourquoi faudrait-il remplacer sa carte SIM par une eSIM ? Nous avons plusieurs arguments à vous avancer. D'abord, parce que quand c'est virtuel, tout est plus simple. Imaginez perdre votre téléphone ou vous le faire voler. Il faut non seulement que vous en rachetiez un, mais en plus que vous attendiez de recevoir votre carte SIM pour qu'il soit entièrement fonctionnel. Un problème que l'on ne rencontre pas avec l'eSIM qui permet de simplement transférer les données sur le téléphone.

La carte SIM virtuelle décuple également toutes vos possibilités. Elle simplifie l'usage de la double SIM pour tous ceux et celles qui en ont besoin. Mais elle permet surtout de rattacher plusieurs objets connectés à une seule et même eSIM. Si pour l'instant, cette éventualité ne concerne que les montres connectées, il faut s'attendre à ce que d'autres objets rejoignent la partie dans les années à venir comme les tablettes et les voitures. Et tant qu'à faire, pourquoi pas également les téléviseurs et les lunettes connectées !

Enfin, le dernier argument que nous avons à vous partager est écologique. On estime qu'il y a un peu moins de 3 milliards d'utilisateurs de smartphones dans le monde. Ce qui implique au moins autant de cartes SIM et donc probablement plus de 3 milliards de petits morceaux de plastiques qui se promènent dans nos téléphones et qu'on jette lorsqu'on en n'a plus l'usage. Opter pour l'eSIM, c'est réduire ce chiffre conséquent et polluer un peu moins Dame Nature par la même occasion.

Alors, qu'attendez-vous pour passer à l'eSIM ?

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur